Kim Jong un
Actualités

Kim Jong-un opéré du coeur, les rumeurs se propagent concernant sa santé

Plus aucune nouvelle de l’actuel dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-un. Opéré récemment du cœur, des rumeurs circulent déjà à son propos et plus précisément quant à son état de santé. Sont-elles vraies ou fausses, découvrons-le !

Les sources des rumeurs

Tout est parti du 15 avril passé, jour d’anniversaire de la naissance du fondateur de la RPDC, République Populaire Démocratique de la Corée : Kim II Sung. Il s’agit d’une journée très importante dans le pays, au cours de laquelle se tiennent habituellement des festivités. Kim II Sung est en effet le grand-père de Kim Jong-un. Ce dernier n’a jamais manqué une occasion de lui rendre hommage.

Coup de théâtre : le dirigeant nord-coréen n’a pu rendre ce traditionnel hommage au palais du Soleil Kumsusan. Il n’est pas apparu non plus sur les photos officielles de l’événement. Depuis une semaine, il n’a pas fait d’apparition publique. Le chercheur Cheong Seong-chang affirme que cet état de choses n’est pas normal : en temps normal, l’hommage à Kim II Sung est l’événement politique le plus important pour cette dynastie nord-coréenne.

Que se passe-t-il réellement ?

Nul ne pourrait le dire avec certitude. Toutefois, un média en ligne nord-coréen, le Daily NK, affirmait que Kim Jong-un avait subi une intervention chirurgicale au niveau du cœur à la suite de problèmes cardio-vasculaires. La source de ce mal a été reliée à l’obésité du dirigeant, à sa fatigue et à son tabagisme excessif. L’intervention aurait eu lieu dans le nord de la capitale du pays, dans un hôpital de Hyangsan. Il s’agirait d’un établissement habitué à prodiguer des soins médicaux à la famille. Aux dernières nouvelles, Kim Jong-un serait déjà en train de récupérer dans une résidence proche de l’hôpital.

Par ailleurs, aucune information officielle n’a fait état de la dégradation de l’état de santé de Kim Jong-un, ni même de son opération du 12 avril. Les services de renseignement émettent des doutes quant aux rumeurs. Les ministres de l’unification et de la défense refusent de faire des commentaires. Quant au porte-parole de la présidence sud-coréenne, Kang Min-seok, il dit n’avoir absolument rien à confirmer à propos de ces rumeurs incessantes. Il ajoute également qu’aucun mouvement étrange ou particulier n’avait été signalé dans le pays. La chaîne américaine d’information CNN continue néanmoins de soutenir que la thèse selon laquelle l’état de santé du dirigeant serait en danger.

Une apparition qui remet tout en cause

KCNA est une agence de presse nord-coréenne. Cette source officielle signalait que Kim Jong-un avait visité le 12 avril une base aérienne située à l’ouest du pays. Le 20 avril, il aurait même adressé ses félicitations et ses salutations à Miguel Mario Diaz-Canel Bermudez, le président cubain, qui fêtait son 60e anniversaire. Cheong Seong-chang renchérit ses propos en affirmant cependant que le dirigeant a certes un problème de santé, mais que celui-ci n’était pas grave.

Ce tableau n’est pas très loin de celui de 2014, année au cours de laquelle, de septembre à octobre, personne n’avait eu des nouvelles du dirigeant. Après 40 jours de silence, il était réapparu avec une canne à la main, et on apprenait ainsi qu’il avait subi une opération à la cheville. Un message avait même parlé de « mort cérébrale », et c’est la même rumeur qui semble circuler depuis le 18 avril 2020.

Attention j'arrive ! Mes articles touchent tous les sujets, je suis un 4x4 de la rédaction. Si tu veux des news sympas, mais informatives, je t'invite à me suivre. Let's go !