Santé
Actualités,  Santé

Un médecin urgentiste savait qu’il serait infecté, dépôt de plainte

La veuve d’un médecin urgentiste décédé du coronavirus veut porter plainte. C’est le cri de détresse d’une famille jurassienne. La plainte vise l’actuel ministre de la Santé Olivier Véran, l’ex-ministre Agnès Buzyn, l’agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté et le directeur de l’hôpital de Lons-Le-Saunier où exerçait le médecin urgentiste.

« Je pars, mais je risque d’être contaminé »

Le week-end du 8 mars, le médecin urgentiste est parti travailler sachant très bien qu’il risquait sa vie. Sa femme est persuadée que son mari est tombé malade, car il était mal protégé contre le virus. Les masques et autres protections manquaient cruellement dans les hôpitaux. En effet, il n’y en avait pas pour tout le monde. Les malades asymptomatiques qui venaient à l’hôpital pour tout autre chose que le coronavirus restaient en salle d’attente sans masques de protection. Le médecin a sans doute été contaminé ainsi.

Comment identifier la responsabilité ?

Avec cette plainte, cette veuve et mère de famille veut mettre les pouvoirs publics face à leurs responsabilités. Au début de l’épidémie, les masques étaient inutiles et aujourd’hui ils sont obligatoires. La France n’était pas prête pour affronter cette épidémie. Plus de fabrication française, on compte comme toujours sur l’importation chinoise.

  • Le résultat, la France est démunie et peine à trouver des masques pour le personnel médical, pour la population.
  • Selon le directeur de l’hôpital ou le médecin est mort du coronavirus, le port du masque chirurgical a été instauré à l’ensemble des services d’urgence fin février.
  • Comment ne pas être en colère, il a fallu un simple virus pour que la France se retrouve à genoux et comptabilise de nombreux morts.
  • On s’est aperçu que les hôpitaux étaient en sous-effectifs, que le matériel manquait, à qui la faute ?
  • La veuve devrait porter plainte cette semaine.

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *