Blog d'actus pas comme les autres

Journal
house-768707_1920 (2)

Portes et plinthes, apprends tout sur la menuiserie intérieure

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Bon, je sais comme ça, ça ne fait pas rêver et sûrement que tu ne dois pas trop savoir de quoi je vais te parler. Pourtant, la menuiserie intérieure est très importante, surtout si tu te lances dans la construction d’une maison ! Alors voilà tout ce que tu dois savoir sur la menuiserie intérieure.

Une bonne porte, c’est important

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’existe pas qu’un seul modèle de porte. Non non, tu peux bien en trouver des centaines voire des milliers. Tu peux te renseigner dans une menuiserie sur Dole ou ailleurs. Dans ce genre de commerce, tu trouveras absolument tous les modèles de portes imaginables, et même ceux que tu n’aurais jamais imaginé. Les portes intérieures sont souvent très légères. On trouve un bloc porte qui est composé de l’ouvrant, la porte donc, et l’huisserie aussi appelée le dormant qui est fixée à la maçonnerie.

La porte nécessite généralement deux pentures, il s’agit des attaches pour les gonds. Alors, tu vois que tu apprends plein de choses dans cet article ? Ces pentures permettent de retenir la porte au chambranle. Il est souvent fait de bois de pin. Pour fixer une porte, il faut donc fixer d’abord les montants du chambranle avec les pentures. Assure-toi déjà que la porte installée pourra se fermer et s’ouvrir sans difficulté. Tu dois prévoir entre 5 et 8 mm d’espace au sol. Il faudra ensuite fixer le haut du cadre en vérifiant le niveau grâce à un niveau à bulle. Tu pourras finir par fixer la porte aux pentures. Une fois que les taquets seront mis en place, l’huisserie sera installée.

Plinthes et poignées à ne pas négliger

S’il y a des éléments à ne surtout pas négliger, ce sont bien les poignées et les plinthes. On note que les portes disposent la plupart du temps de l’emplacement pré-découpé pour installer les poignées. On doit donc placer le carré qui relie les deux poignées à travers la porte. Pour cela, commence par placer les poignées de part et d’autre de la porte. Ensuite, tu peux fixer le barillet sur la tranche de la porte, grâce à des vis. Enfin, tu peux visser les plaques de propreté des poignées des deux côtés de la porte.

Quant aux plinthes, il faut savoir qu’au-delà de leur côté esthétique, elles ont surtout le rôle de protéger le mur des pieds de chaise et des déplacements éventuels de meubles. Selon le type de mur, tu auras le choix entre plusieurs poses :

  • plinthes vissées ou clouées avec des pointes en acier trempé
  • plinthes clouées avec des pointes tête d’homme
  • plinthes clouées avec des vis torsadées
  • plinthes collées avec de la colle à bois

Si tu n’es pas sûr de toi parce-que tu n’es pas un expert en plinthe, il est préférable de faire appel à un professionnel de la menuiserie qui pourra se charger de tout cela à ta place pour les travaux de ta cuisine, par exemple.

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Caroline

Caroline

Je suis ravie de partager avec toi toutes mes astuces, mes domaines de prédilection sont vastes, je te propose mon grain de folie pour agrémenter tes journées.

Laisser un commentaire