Euro 2020 : un report qui coûtera très cher à l’UEFA

L’UEFA a décidé de se réunir afin de statuer sur le sort de l’Euro 2020. Devant se tenir cet été, la crise du coronavirus remet en question cette rencontre sportive. Si un report était décidé, les clubs concernés pourraient avoir une lourde facture à payer.

Des championnats à terminer

L’Euro a en général lieu après la saison de championnat des clubs internationaux. Le coronavirus a mis un coup d’arrêt à ces rencontres. Pour autant, la majorité des clubs refusent d’annuler les matchs déjà joués et de remettre les places en jeu l’année prochaine.

L’Euro 2020 qui devait de jouer du 12 juin au 12 juillet serait donc reporté d’un an. La priorité irait avant tout au championnat. Pour autant, ce report à un coût. Et quelqu’un devra le payer puisque l’UEFA refuse d’assumer un tel poids.

Une addition de 300 millions d’euros pour les clubs et fédérations

L’UEFA a tenu à indiquer que terminer le championnat au détriment de l’Euro 2020 laissera une dette de 300 millions d’euros. Les clubs et fédérations pourraient avoir à régler la note pour pouvoir reprendre leur saison à la fin du confinement.

La logistique ne sera pas aussi simple, car réorganiser le calendrier de ces rencontres demandera du temps. Une immense consultation devrait donc se tenir pour savoir comment procéder. L’UEFA n’exclut pas de recourir à des Final Eight pour écourter ces compétitions qui se tiendraient en seulement trois jours. Il est certain que les conditions ne seraient pas optimales pour les sportifs.

En attendant, la ligue des champions et la ligue Europa pourraient également être reportées. Tout l’univers du football pourrait être bien plus impacté par ce virus qu’imaginé. Les clubs vont devoir se partager une lourde note qui pèsera sur leurs projets à venir. Les transferts prévus ne pourront pas forcément se faire compte tenu de la situation.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor