Le Paracétamol dévalisé, la France instaure des conditions

Le coronavirus se manifeste surtout par une forte fière et une toux douloureuse. Face à ces symptômes, la ruée sur le paracétamol a commencé. Pour éviter la pénurie et pour garantir que les personnes malades pourront se soigner efficacement, des restrictions ont été mises en place.

Les anti-inflammatoires déconseillés

Depuis l’annonce que l’ibuprofène est déconseillé face au coronavirus, les Français se tournent tous vers le paracétamol. Les médecins ont en effet pointé du doigt ces solutions qui pourraient aggraver la situation. Cette déclaration a généré le stockage de paracétamol qui s’opère dans tout le pays.

Pour autant, cette molécule n’est pas la réponse ultime puisqu’une surdose pourrait dégrader le foie. Des lésions ont été reportées chez les personnes qui avaient consommé une dose massive de paracétamol. Le rôle de l’agence nationale du médicament est donc également d’éviter cette automédication dangereuse.

Les ventes interdites sur internet

L’agence nationale du médicament (ANSM) a donc déclaré que les achats de paracétamol en ligne sont désormais interdits. Les personnes qui souhaitaient se constituer des stocks énormes devront donc revoir leur projet. Cette mesure a semblé indispensable face à la multiplication des commandes de ce médicament sans ordonnance.

Des limites imposées dans les pharmacies

L’urgence est de mettre fin au phénomène de surstockage des Français. De tels comportements pourraient en effet avoir des conséquences désastreuses chez les personnes qui ont besoin de ces médicaments.

Les restrictions sont donc claires pendant toute la durée de la crise du coronavirus. Aussi bien pour les boîtes de 500 mg que de 1 g, les clients des pharmacies devront respecter scrupuleusement les règles. Une seule boîte sera délivrée aux personnes qui ne présentent aucun symptôme. Celles qui ont de la fièvre pourront en récupérer deux.

Pour tenir avec une seule ou deux boîtes, il faut se rappeler les posologies recommandées. La consommation de cette substance ne doit pas excéder un gramme par prise. Un délai de 4 à 6 heures doit être respecté avant de prendre un nouveau comprimé.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor