Christian Quesada condamné depuis sa prison à 3 ans

L’ex-star du jeu télévisé « les 12 coups de midi » a été condamnée mercredi pour corruption de mineurs et détention et diffusion d’images pédopornographiques à trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse. Le procès s’est déroulé à huis clos et par visioconférence en raison du confinement sanitaire.

Son avocat l’a lâché !

Peu de temps avant l’audience, l’avocat de Christian Quesada avait précisé « qu’il ne défendrait pas son client ». Il n’a pas souhaité être défendu par un autre avocat. Des propos qui ont été signifiés par le procureur de la République. Christian Quesada a pu s’exprimer par le biais de la visioconférence. Aux trois de prison, cinq ans de suivi sociojudiciaire ont été prononcés à l’encontre du prévenu. Seule l’association Fondation pour l’enfance s’est portée partie civile. Cette justice rendue dans la pénombre a-t-elle été à la hauteur des griefs reprochés à Christian Quesada ? Ce dernier a dix jours pour faire appel de la décision de justice.

En détention depuis mars 2019

L’ex-star du petit écran comparaissait depuis sa prison. Compte tenu de ce huis clos sanitaire, du départ de son avocat, seuls trois juges, le procureur et un greffier étaient présents à l’audience. Surnommé le « professeur », Christian Quesada avait marqué les esprits en 2016 et 2017 en enchaînant plus de 200 participations à l’émission les « douze coups de midi ». Il avait gagné plus de 800.000 euros, dont une partie en cadeaux. Christian Quesada avait formulé une demande de libération auprès de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Lyon qui l’avait rejetée en décembre dernier. Va-t-il faire appel de la décision de justice ou va-t-il faire les mois qui lui restent, on le sera dans quelques jours.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor