ATP Tour : pourquoi deux « coupes du monde » de tennis ?

En 2019, l’historique Coupe Davis telle qu’elle se jouait depuis des décennies a été tout simplement supprimée. Le groupe Kosmos, géré par le joueur de football Gerard Piqué, a récupéré la gestion de cette compétition avec l’ITF (fédération internationale de tennis). En parallèle, l’ATP a créé l’ATP CUP, une seconde coupe du monde tennis se jouant 1 mois et demi après la coupe Davis. Une aberration pour les joueurs, une honte pour certains observateurs, ne faudrait-il pas fusionner ces deux compétitions ?

Adieu Coupe Davis

La coupe Davis a été créée en 1900 et a pris son nom actuel en 1945. Depuis sa création, le format de jeu était le même jusqu’en 2018. Une confrontation entre deux nations sur 3 jours, avec quatre simples entrecoupés par un double. Cela se jouait du vendredi au dimanche. La rencontre se jouait chez l’une des deux nations. La formule générale a évolué, car depuis 1981, ce sont les 16 meilleures nations qui s’affrontent sur quatre tours, on l’appelait le « groupe monde ».

En 2018, l’ITF vote un changement de formule, avec une compétition ne se jouant que sur une semaine fin novembre. Le groupe Kosmos, qui en devient le gestionnaire en rachetant les droits, voulait éviter cette date, mais le placement en septembre ne fut pas possible. La compétition va être snobée par certains joueurs et certains acteurs du tennis vont jusqu’à la critiquer en demandant le retour de l’ancienne formule. Cette nouvelle coupe Davis confrontera deux nations en 2 simples et 1 double. La France jouera son premier match dans un stade quasiment désert, loin de l’ambiance survoltée de l’ancienne formule.

Une fusion demandée par Novak Djokovic

L’ATP décide de son côté de créer l’ATP CUP, une compétition se déroulant en janvier en Australie et distribuant des points ATP. La formule est sensiblement la même, avec des phases de poule, des rencontres se jouant en 2 simples et 2 doubles puis une phase finale à élimination directe. L’avantage de l’ATP CUP est la distribution de point ATP, fait important surtout avant le premier grand chelem de l’année.

Certains joueurs, comme le numéro 2 mondial Novak Djokovic, ont demandé la fusion de ces deux compétitions. Même Rafael Nadal, qui est un ami de Gérard Piqué, a dit qu’une fusion serait judicieuse, car il trouvait bizarre de jouer deux coupes du monde de tennis à la suite.

Je trouve clairement que la situation est ridicule. L’ancienne coupe Davis posait problème, car les meilleurs joueurs ne la jouaient pas systématiquement, notamment à cause du placement des rencontres dans le calendrier. Il fallait donc revoir la formule, mais je pense qu’il fallait aussi que l’ITF et l’ATP travaillent conjointement afin de n’avoir qu’une seule belle compétition. L’avenir nous dira si les deux meilleurs joueurs du monde seront entendus et si à l’horizon 2022 ces deux compétitions fusionneront. 

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor