Le très beau masque d’Emmanuel Macron, d’où vient-il ?

Le président de la République s’est rendu ce matin dans une école des Yvelines à Poissy. Il portait un masque de protection fabriqué par la bonneterie Chanteclair. Ce masque grand public en tissu noir avec un petit écusson tricolore et de fabrication 100% française est vendu à 4,92 euros l’unité. Il a été testé par la direction générale de l’armement pour évaluer son pouvoir filtrant et respirant.

La bonneterie Chanteclair mise en avant !

Elle est basée dans le département de l’Aube à Saint Pouange. Lors de sa dernière intervention télévisée, le chef de l’état avait annoncé son souhait de généraliser le port du masque dans les transports en commun et éventuellement les espaces publics. L’état à partir du 11 mai devrait fournir des masques à toute la population. Pharmacies, bureaux de tabac, distributeurs, grande surface, ou en acheter et à quel prix ? Quelle sera la sanction en cas de non- respect des règles ?

Limiter la propagation du virus à tout prix !

Chirurgical bleu ou blanc, homologué, à bec de canard, trois plis, fait maison, mettre un masque à partir de lundi, cela sera-t-il possible pour tous les Français ? D’abord réservé au personnel soignant, aujourd’hui il est vivement recommandé, voire obligatoire dans les transports en commun, les lieux publics. Le Premier ministre a par ailleurs voulu rassurer sur le fait qu’il y aurait des masques pour tout le monde d’ici la fin mai. Le masque de protection a pour objectif de filtrer les bactéries et d’éviter de contracter un virus. Dès ce début de semaine, les grandes surfaces ont vendu des masques à prix coûtant. Le plus important est de bien le mettre et de le jeter dans des conditions d’hygiène spécifiques et non sur la voie publique. Le masque début février ne servait à rien et aujourd’hui c’est devenu un rêve presque inaccessible.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor