Air France, la compagnie aérienne supprimerait 1500 emplois d’ici deux ans

D’ici deux ans, la compagnie prévoit en effet de supprimer plus de 1500 emplois pour pallier à la hausse de la concurrence et au prix du kérosène. Ce ne sont pas des licenciements secs à Air France, il n’y en a jamais eu. La direction ne remplacera pas systématiquement les départs que ce soit à la retraite ou les démissions.

Le personnel navigant ne devrait pas être touché

Ce sont 500 emplois chaque année durant trois ans qui ne seront pas renouvelés principalement dans les bureaux. La longue histoire d’Air France est jalonnée de crises et de périodes d’embellies. La naissance officielle remonte au 7 octobre 1933. Après avoir frôlé la faillite en 1993, Air France est partiellement privatisée en février 99 et fait son entrée en bourse. Aujourd’hui c’est le quatrième groupe de transport aérien au monde.

  • Chaque année, ce sont plus de 70 millions de passagers qui empruntent cette compagnie pour diverses destinations à travers le monde.
  • Air France dessert plus de 250 destinations.
  • La compagnie va prendre de nouvelles mesures d’économie allant de la réduction de dépenses au gel de certaines embauches.
  • Depuis le début de l’épidémie du Coronavirus, le trafic a fortement diminué, ce qui n’arrange en rien la situation d’Air France.

Resserrer les dépenses chez Air France

Des annulations vers la Chine, l’Asie, des voyages interdits, limités, les conséquences vont nécessairement avoir un impact négatif sur les finances de la compagnie. Les dépenses vont être resserrées telles que les réceptions, les invitations, les séminaires, le gel des embauches. Outre le plan d’austérité pour affronter l’impact financier que cause le Coronavirus, le groupe Air France a aussi annoncé un plan de réduction du personnel de plus de 1500 personnes d’ici la fin de l’année 2022. Des départs naturels sont prévus au cours des trois prochaines années, agents de maintenance, pilotes, hôtesses, stewards. Plan de réduction d’effectifs, manque à gagner à cause du Coronavirus, le groupe Air France a annoncé une perte de plus de 200 millions d’euros pour la suppression des vols vers la Chine de février à avril.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor