Recherche d’un bien immobilier : bien préparer ses visites

Vous avez pour projet d’acheter un appartement ou une maison et vous vous demandez comment optimiser votre visite. En effet, il ne faudra pas vous rendre sur les lieux sans connaître les questions que vous allez devoir poser et les détails qu’il va falloir vérifier afin de ne pas tomber dans un piège. L’achat d’un bien immobilier est un investissement important, il ne faut donc pas prendre une première visite à la légère.

Le déroulement de la visite

L’une des premières choses à vérifier avant votre visite est de voir si le bien est vendu par un particulier ou par une agence. Dans le cas de l’agence immobilière, sachez que des frais d’agence assez importants (entre 3 % et 7 %) seront inclus dans le prix. En fonction de la situation, vous pourrez peut-être les négocier.

Lorsque vous arriverez, la personne, qui aura la charge de votre visite, fera le tour de la propriété afin de vous montrer les différentes pièces, l’état global du bien ainsi que l’aménagement extérieur (s’il existe). Nous vous conseillons d’être attentif à l’état des murs, des fenêtres, des installations techniques (chauffage, ballon d’eau, armoire électrique). Un bilan énergétique vous sera donné afin que vous sachiez si le bien est énergivore (et donc qu’il faudra effectuer des travaux de rénovation). Dans les salles d’eau, il faudra que vous vérifiiez s’il n’y a pas de traces d’humidité et si les pièces sont dotées d’un système de ventilation (VMC). N’hésitez pas à demander si le bien est raccordé à l’égout ou s’il y a une fosse septique.  

Les charges et autres taxes

Si vous achetez un appartement, vous serez soumis à des charges de copropriété. Nous vous conseillons fortement d’obtenir le détail des charges ainsi que le rapport de compte de la copropriété. Cela vous permettra de voir si un résident doit une somme importante d’argent au syndic. Il faut savoir que tout propriétaire est solidaire dans une copropriété, cela veut dire que si une personne ne paie pas ses charges, et qu’après de longues procédures l’argent n’est pas remboursé, alors les autres propriétaires devront mettre la main au portefeuille.

C’est également important de demander le montant de la taxe d’habitation (même si celle-ci est en train de disparaître) et de la taxe foncière, car les montants peuvent aller du simple au double en fonction des communes.
Si le bien est ancien, un diagnostic électrique a dû être fait. N’hésitez pas à consulter tous les documents que le propriétaire ou l’agence pourront vous fournir. 

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor