brexit
Actualités

Brexit : le Royaume-Uni n’est plus un état membre de l’Union européenne

Le 23 juin 2016, les Britanniques ont voté pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne lors d’un référendum organisé par le gouvernement. Retour sur ce fait historique majeur.

Le brexit : c’est quoi ?

Le mot « brexit » est l’abréviation de « British exit ». Le gouvernement de l’ancien premier ministre David Cameron a organisé un référendum afin de demander aux peuples britanniques s’ils souhaitaient sortir de l’Union européenne. Le « Oui » l’emporta avec 51,9 % des votes. L’article 50 du traité sur l’Union européenne a été déclenché le 29 mars 2017, ce qui a permis à tous les états membres de convenir d’une date de sortie du Royaume-Uni.

À la base, il était convenu que la sortie du pays se fasse sur 2 ans, mais l’échéance a plusieurs fois été repoussée pour finalement être définie pour le 31 janvier 2020. Le Royaume-Uni est donc officiellement sorti de l’Union européenne. Cependant, nous vivons encore une période transitoire prévue jusqu’au 31 décembre 2020 pendant laquelle le droit de l’Union européenne s’applique encore au Royaume-Uni. Cela permet notamment d’anticiper la relation future entre l’UE et le Royaume-Uni qui doit être encore négociée.

Les conséquences

Une fois que la période de transition se termine, quelles seront les conséquences pour les personnes amenées à voyager ou travailler avec le Royaume-Uni ? Pour le moment, il est bien difficile de connaître tous les impacts qu’aura cette sortie, car il faut qu’un accord soit négocié afin que les différentes problématiques trouvent des solutions. Bien entendu, il n’y a pas de problématique monétaire puisque le Royaume-Uni n’avait jamais adhéré à l’euro ! Mais les conséquences financières seront importantes, car c’est tout de même la 5e puissance économique mondiale qui quitte l’UE.

Certaines entreprises risquent de déménager leur siège social, puisque le Royaume-Uni était un peu leur porte d’entrée vers l’UE. Des taxes douanières plus élevées pour les exportateurs britanniques pourraient ne pas plaire à certaines entreprises locales. Les Britanniques pourraient voir leurs pouvoirs d’achat faiblir, notamment à cause de la valeur de la livre sterling qui sera moins forte.

Pour les particuliers français, quand vous souhaiterez voyager au Royaume-Uni, il est probable que la carte d’identité ne suffise plus et qu’il vous faudra demander un passeport.

Il est encore bien difficile de savoir tout ce que le brexit impliquera, mais nous sommes sûrs que cette action restera gravée comme un moment ayant de lourdes conséquences pour l’Europe. 

Avec mon petit grain de folie, je m'intéresse à tous les sujets, car j'ai une soif de connaissances. Je n'ai pas un domaine de prédilection, je partage ce qui me plaît le plus et ce qui peut t'intéresser. Aller, viens avec moi !