Blog d'actus pas comme les autres

Journal
img-interieur-peinture.jpg

Repérer la bonne peinture d’intérieur pour ses travaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter

La première fois que j’ai donné des coups de pinceau sur un mur, le résultat n’était pas très probant. La faute à un choix inadapté de peinture pour la pièce à laquelle elle était destinée, et en plus, j’avais négligé de préparer mon support ! Dans les lignes qui suivent, je vous livre quelques conseils pour vous aider à déterminer la peinture d’intérieur en phase avec votre projet.

Préparer les murs à recevoir de la peinture

Avant d’appliquer une peinture d’intérieur, il faut préalablement… laver les murs, surtout s’ils ont reçu du papier peint auparavant. Il va falloir tout arracher puis retirer les résidus de colle. Si la surface du mur est abîmée, passer de l’enduit pourra être nécessaire, et il faudra ensuite poncer les aspérités à l’aide d’un bloc. Enfin, laver à l’éponge ou aspirer le mur permettra d’en retirer la poussière : c’est la garantie d’une belle tenue de la peinture murale !

Protégez les plinthes, les interrupteurs, les chambranles et autres obstacles avec du scotch à masquer (il colle, mais n’arrache pas !), démontez les chauffages et bâchez le sol avant de commencer, même si vous « travaillez propre ». Si la surface est poreuse, l’application d’une sous-couche favorisera l’adhérence de la peinture, cela évitera au support de trop « boire » la matière et vous permettra d’économiser de la peinture.

peinture murale

Différents types de peintures

La peinture à l’eau trouve les faveurs de nombreux particuliers et bien entendu de beaucoup d’artisans dans le domaine du bâtiment. Elle a d’une part l’avantage de sécher rapidement, d’autre part elle ne génère pas d’odeurs désagréables. Par ailleurs, la peinture acrylique ou à eau se distingue par son excellent pouvoir couvrant.

La glycéro

Elle est principalement caractérisée par son remarquable pouvoir d’accroche. De plus, elle présente une grande longévité et convient notamment aux pièces d’eau, si vous passez outre sa composition en COV (Composés Organiques Volatils) et les odeurs très fortes qu’elle dégage.

L’alkyde

Relativement récente, elle conjugue les caractéristiques des deux précédentes peintures. Elle donne un rendu très esthétique, plutôt facile à appliquer.

Les finitions de vos peintures d’intérieur

L’aspect de la peinture est en partie déterminé par sa finition. Laquelle choisir ? Voici quelques éléments d’information pour vous permettre de trancher.

La consistance fluide de la finition mate convient parfaitement aux murs qui présentent quelques aspérités à dissimuler. Le mat profond et son rendu crayeux sont quant à eux indiqués pour les pièces auxquelles on souhaite conférer un style résolument contemporain. De manière générale, une finition mate donne satisfaction sur les murs d’une chambre à coucher ainsi que sur les plafonds.

La satinée

Plus polyvalente, celle-ci est parfaitement adaptée aux entrées, couloirs et aux pièces à vivre. La peinture à finition satinée a l’atout d’être aisément lessivable.

La brillante

À mon sens, elle doit être réservée à un pan de mur ou pour un bel effet déco, sur les portes de placard et les boiseries, dans le but de les sublimer !

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Louis

Louis

Attention j'arrive ! Mes articles touchent tous les sujets, je suis un 4x4 de la rédaction. Si tu veux des news sympas, mais informatives, je t'invite à me suivre. Let's go !

Laisser un commentaire