Le gouvernement prévoit un plan pour freiner l’invasion des punaises de lit

Chaque année, des centaines de milliers de foyers sont infestés par les punaises de lit, mais également des lieux publics comme les hôtels ou les cinémas. Le gouvernement a prévu un plan d’action pour lutter contre ces petits parasites.

Origines des punaises de lit

Les punaises de lit étaient déjà présentes il y a 100 millions d’années en présence des dinosaures. Elles sont apparues dans l’antiquité et retrouvées dans des tombes égyptiennes. Dans les années 50, un produit chimique du nom de DDT a permis de les supprimer. À la fin du XXe siècle, elles ont refait leur apparition.

Ces parasites piquent et sucent le sang de leur hôte puis elles se cachent une dizaine de jours pour le digérer. Ce sont des parasites nocturnes qui peuvent survivre pendant presque 2 ans sans manger. Les symptômes que vous pouvez rencontrer sont de fortes démangeaisons. Ces nuisibles n’ont pas d’ailes et ne sautent pas.

Un plan national

Bien conscient du problème que constituent les punaises de lit, le gouvernement a décidé de lancer ce vendredi 21 février un plan national de prévention et de luttes contre ces parasites. Bien souvent, les personnes touchées par ce phénomène auront honte, car le rapprochement entre ces parasites et un logement insalubre est souvent fait alors qu’elles peuvent apparaître dans un habitat propre, la preuve en ait avec l’infestation dont a été victime le ministre du Logement. Personne n’est à l’abri d’être infesté par les punaises de lit.

Le gouvernement va donc lancer une campagne de communication notamment sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les gens sur les gestes de préventions simples permettant de limiter l’installation de ces nuisibles. Si vous revenez de l’étranger, il est conseillé de vérifier vos affaires afin de ne pas contaminer votre logement. En cas de doute, il vaut mieux appeler un professionnel. Le ministère du Logement va mettre en place une instance scientifique et technique afin d’établir des procédures types de traitement. Le but étant de garantir les compétences et la qualification des professionnels qui interviendront.

Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour s’en débarrasser. Un numéro de téléphone ainsi qu’un site ont été mis en place par le gouvernement (stop-punaises.gouv.f).

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor