Santé

La radiothérapie dans la prise en charge du cancer du sein

La radiothérapie est un des traitements du cancer du sein les plus utilisés. Elle intervient le plus souvent en complément d’une chirurgie mammaire en vue de limiter les risques de récidive locale. En fonction de certains paramètres, la radiothérapie peut aussi être utilisée seule comme elle peut compléter d’autres thérapies non chirurgicales.

Qu’est-ce que la radiothérapie mammaire ? 

La radiothérapie est une technique médicale qui utilise les rayonnements ionisants afin de détruire définitivement les cellules cancéreuses. Il s’agit d’un traitement de référence pour la prise en charge du cancer du sein, qu’il soit in situ ou infiltrant. L’objectif est d’empêcher les cellules cancéreuses de proliférer dans l’organisme et d’atteindre d’autres organes.

Il existe différents types de radiothérapie dans la prise en charge du cancer du sein, dont la radiothérapie externe. Les rayons ionisants sont émis par une source située à l’extérieur de l’organisme, en l’occurrence un accélérateur de particules, afin d’irradier de manière ciblée les cellules cancéreuses.

La radiothérapie interne, plus communément appelée « curiethérapie », utilise une source radioactive directement au contact de la zone à traiter. Cette technique délivre d’importantes doses d’irradiation dans une zone restreinte afin de préserver les tissus sains qui avoisinent la tumeur. 

Quand effectuer une radiothérapie des seins ? 

La radiothérapie est généralement programmée après une chirurgie. On parle alors de radiothérapie adjuvante. Ce traitement est surtout indiqué en présence de facteurs de risque de récidive. La radiothérapie néoadjuvante est quant à elle pratiquée avant l’intervention chirurgicale. Cette solution a pour objectif de réduire la tumeur afin d’éviter l’ablation totale du sein.

Si le plan de traitement implique une chimiothérapie et une radiothérapie, la chimiothérapie est généralement réalisée en premier lieu. Il faut alors attendre quelques semaines après la fin de cette thérapie avant d’effectuer une radiothérapie pour permettre à l’organisme de récupérer. 

Les différentes étapes de la radiothérapie 

Les patientes qui doivent suivre un traitement par radiothérapie doivent effectuer une première consultation dans un centre dédié. Elles sont accompagnées par un médecin oncologue qui leur explique les spécificités du traitement, les préparations nécessaires et les éventuels effets secondaires. Le médecin définit aussi avec la patiente les objectifs à atteindre et met en place un plan de traitement adapté à ses besoins.

Une fois la consultation terminée, le médecin procède à une simulation. Cette étape consiste à réaliser divers examens d’imagerie médicale pour localiser précisément la zone à irradier. Cette zone sera ensuite délimitée à l’aide d’une peinture spéciale. Cette étape permet également de définir la pose que la patiente doit prendre durant la séance. Les paramètres acquis durant la simulation sont utilisés pour déterminer la distribution de la dose d’irradiation sur la zone à traiter. 

Le déroulement d’une radiothérapie 

À l’issue des modalités de préparation, le médecin peut entamer le traitement du cancer du sein. Comment se déroule une séance de radiothérapie ?Réalisée en ambulatoire, cette thérapie est faite une fois par jour, 4 à 5 jours par semaine, et peut durer pendant 5 à 6 semaines en fonction des besoins de la patiente. La durée d’une séance de radiothérapie oscille entre 15 et 20 minutes, néanmoins, l’irradiation proprement dite de la zone traitée ne dure que 2 à 5 minutes. Ce traitement est totalement indolore et ne nécessite aucune préparation. La patiente doit dévêtir la partie du corps à irradier, puis prendre place sur la table de radiothérapie. 

Les effets secondaires possibles de la radiothérapie 

Le traitement par radiothérapie est susceptible d’entraîner des effets secondaires. Ces symptômes sont liés à la destruction des tissus sains situés à proximité de la tumeur. La fatigue, une baisse de l’appétit et la perte de poids inexpliquée font partie des effets secondaires les plus courants. À court terme, l’irradiation provoque une rougeur, une sécheresse et des sensations de brûlure sur la zone traitée. Avec le temps, des modifications de l’aspect du sein, une texture inhabituelle de la peau et des douleurs au niveau du sein peuvent apparaître. Certaines patientes peuvent également présenter des problèmes pulmonaires quelques mois après une irradiation du sein. En cas d’apparition de symptômes, contactez l’équipe médicale en charge de votre radiothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.