Déconfinement du 11 Mai : la carte verte et rouge est primordiale

Face à la crise mondiale du coronavirus, la France comme beaucoup d’autres nations a pris des mesures de sécurité pour limiter la propagation du virus. C’est dans cet ordre d’idée que le confinement est devenu obligatoire depuis le mois de mars 2020. Il est aujourd’hui annoncé sa fin, c’est-à-dire le déconfinement, pour compter du 11 mai avec toutefois une autre exigence : la carte verte et rouge. Que faut-il comprendre de cette nouvelle mesure ? Quelles en sont les implications ?

La carte verte et rouge : qu’est ce que c’est ?

Le déconfinement est désormais officiel et sera effectif à partir du 11 mai. Il y aura cependant une différenciation entre les départements « vert » et « rouge » pour la mise en application de cette mesure. Cette carte verte et rouge est tracée en considération de certains critères dûment choisis. On en distingue trois que sont :

  • le niveau de circulation du virus ;
  • la disponibilité des soins sanitaires ;
  • l’efficacité du système de test et de détection des cas.

Pour le premier critère, un département sera intégré dans la partie rouge de la carte si le virus y est encore activement en circulation. Il en sera de même si les capacités hospitalières de la région sont tendues pour ce qui concerne la prise en charge des malades. Pour finir, la non-performance du dispositif de tests et de détection des cas contacts fera figurer le département sur la partie rouge de cette carte de déconfinement du 11 mai. Il faut en outre préciser que ces évaluations se feront à partir du 7 mai.

La carte verte et rouge : quels en seront les aboutissants ?

Le déconfinement du 11 mai se fera de façon élargie pour les départements ciblés dans la partie verte de la carte. Par contre, il sera beaucoup plus strict pour ceux qui figurent dans la zone rouge. Ces mesures sanitaires prises ne sont pas vaines puisqu’il y a encore certains départements dans lesquels le COVID 19 continue à sévir. C’est le cas par exemple de la Seine-St-Denis et du Val d’Oise, en région parisienne et de trente autres départements. À la suite des statistiques présentées sur la période allant du 20 au 26 avril, le taux de mortalité due à la pandémie est toujours élevé dans ces régions. La direction générale de la Santé ne donne pas officiellement une valeur pour ce niveau de mortalité, mais elle s’en inquiète.

La carte verte et rouge est donc primordiale pour un déconfinement sans risque si cela doit se tenir effectivement le 11 mai.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor