La myopie se traduit et vous le savez peut-être par une vision floue de loin. La personne qui en est atteinte doit rapprocher les objets pour les voir de manière plus nette. Pour corriger cette pathologie, il existe trois méthodes, les lentilles de contact, les lunettes et la chirurgie. Afin de choisir la solution la plus adaptée à votre cas, vous devez vous poser plusieurs questions. Ai-je envie de porter des lunettes constamment ? Vais-je pouvoir supporter des lentilles au quotidien ? Est-ce que je suis prête à subir une opération ? Le médecin pourra orienter votre choix.

Comment choisir la correction de sa myopie ?

Il est essentiel d’avoir un aperçu sur les avantages et les inconvénients de chaque méthode. Avec l’opération, vous n’aurez plus besoin de porter des lunettes au quotidien. Le coût de l’opération sera très vite amorti. Elle corrige la myopie dans la majorité des cas, plus de 98 %. L’intervention est courte, nul besoin d’anesthésie générale si vous vous faites opérer par LASIK. Vous aurez l’occasion de reprendre l’ensemble de vos activités 24 heures après l’intervention.

Les lunettes restent une solution souvent utilisée par les personnes atteintes de myopie, mais cela reste peu pratique. Pour tous ceux qui souffrent d’une myopie sévère, les verres sont très épais et de ce fait très peu esthétiques. Sur le long terme, les lunettes représentent un budget conséquent. Les lentilles sont idéales pour les sportifs et pour tous ceux qui ne supportent pas les lunettes.

Comment traiter une myopie plus ou moins forte ?

Il faut savoir que l’opération laser est une excellente alternative. Pour prévenir ce type de pathologie et améliorer la vue, il est conseillé d’avoir une alimentation riche en fruits, en légumes, en protéines végétales, en poisson, d’avoir un apport suffisant en vitamine A. La myopie est un trouble qui touche un grand nombre d’individus, plus de 30 % de la population française. Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition de la myopie, la génétique, le manque de lumière. Le prix de l’opération de la myopie varie entre 1300 à 3000 euros par œil selon la technique utilisée.

À lire  Le sport et le bien-être : indissociable

La sécurité sociale ne prend pas en charge le coût de l’intervention, mais la plupart des mutuelles assurent un remboursement partiel. L’opération de la myopie est très pratiquée sur notre territoire, plus de 150 000 personnes chaque année et les résultats sont très positifs.