Sécurité entrepôt

Comment assurer une sécurité optimale dans votre entrepôt logistique ?

La sécurité et la santé doivent être primordiales, tant pour le salarié temporaire que pour ses collègues et l’entreprise. L’entreprise doit assurer de bonnes conditions de travail à tous les employés afin de limiter les risques d’accidents du travail. Par conséquent, certaines règles de sécurité doivent être mises en place pour prévenir les accidents. Ces règles s’appliquent à tous les salariés, qu’ils soient intérimaires ou non.

Protéger les personnes : quelle doit être la priorité ?

Le premier objectif d’une entreprise de logistique est de protéger son équipe. Tout d’abord, le responsable de l’entrepôt est chargé d’organiser une formation pour tous les employés au moins une fois par an. Cette formation peut être dispensée en interne ou avec l’aide d’une société de formation externe.

Toutes les zones de l’entrepôt y compris la réception, le stockage, le prélèvement, l’emballage et l’expédition doivent faire l’objet d’une analyse spécifique des risques. Chaque employé doit disposer d’un EPI (équipement de protection individuelle) approprié et régulièrement mis à jour.

Les caristes, en particulier, sont exposés à des risques de santé et sécurité au travail. Le risque de basculement et de chute est réel quand ils manipulent un chariot élévateur. Malgré leur faible vitesse de 6 km/h, il faut tenir compte de la distance de freinage des chariots élévateurs. Les caristes doivent également être conscients de la situation des autres équipes travaillant dans l’entrepôt.

Les manutentionnaires utilisent leurs mains ou des outils de manipulation pour manipuler, soulever et déplacer des matériaux. Ils doivent être formés aux gestes techniques de manutention au-delà du traditionnel « dos droit, genoux pliés ». Ils doivent également être formés pour faire face aux risques d’écrasements, de chutes, de glissades et de collision avec les engins de manutention.

L’utilisation d’ergosquelettes et d’exosquelettes permet de prévenir les risques de troubles musculosquelettiques. L’exosquelette est le cadre du robot qui améliore considérablement les performances de l’opérateur. L’ergosquelette est une solution plus passive sous la forme d’un harnais souple.

Protéger vos locaux : quelle doit être la priorité ?

Certaines zones de l’entrepôt peuvent être source de risques particuliers. Les étagères en font partie. De nombreux accidents sont causés par des étagères non sécurisées. C’est pourquoi chaque étagère doit être inspectée minutieusement au moins une fois par an.

Il est essentiel de n’autoriser aucun stockage qui ne soit pas conforme aux règles de sécurité. Là encore, la meilleure solution consiste à dispenser une formation spécifique à tous les employés. Les étagères mal rangées ou surchargées provoquent souvent un « effet domino », c’est-à-dire que lorsque certains articles s’affaissent ou tombent, d’autres à proximité tombent également en grand nombre.

Pour les rayonnages dos à dos, utilisez un grillage métallique sur la paroi arrière pour empêcher les articles de rouler d’avant en arrière. Les rails profilés sont un bon moyen de limiter le risque de chute. Enfin, si vous stockez divers liquides, en particulier des liquides inflammables ou dangereux, vous devez installer des bacs de sécurité. De nombreuses entreprises comme Securt proposent des solutions pour cela. Vous pouvez voir leurs produits sur leurs sites web.

Comment établir des règles de sécurité claires pour la manipulation du matériel de transport ?

Le deuxième facteur de risque majeur est l’utilisation des équipements de transport dans l’entrepôt. Chaque moyen de transport doit être inspecté chaque année afin de prévenir les pannes. Chaque moyen de transport doit être utilisé à bon escient. Par exemple, les boîtes ne doivent jamais être transportées sur un transpalette, seuls les diables peuvent être utilisés à cet effet.

Pour superviser l’utilisation des moyens de transport, il est bon de fournir à votre personnel un document contenant les obligations à respecter et les meilleures pratiques. Plus vos employés seront formés et informés, plus ils seront en sécurité.

Les conséquences d’une éventuelle négligence peuvent parfois conduire à des accidents irréversibles sur le lieu de travail, entraînant une incapacité temporaire ou permanente pour les employés. Dans ces circonstances, l’amélioration de la sécurité des entrepôts devrait être une priorité pour tous les employeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *