Tu es adepte du grignotage comme 4 Français sur 10

Grignoter

Tu viens de finir ton petit-déjeuner, mais tu as déjà cette envie de grignoter quelques douceurs. Bien sûr, dans cette phase, tu n’as pas le souhait de manger des pâtes, une pizza ou encore une salade verte. Ton attrait se porte plutôt du côté du chocolat, des barres céréales, les pâtisseries…

Le grignotage du matin, de l’aprèm et du soir

Manger en dehors des repas, c’est mal surtout pour ta silhouette. Tes hanches aiment par contre ton adoration pour le chocolat ou les gâteaux puisqu’elles peuvent les stocker tranquillement. Un petit passage sur le pèse-personne te fait comprendre en un rapide coup d’oeil les dégâts d’une telle pratique. Pourtant, les nutritionnistes recommandent une petite collation, mais tu as tellement adhéré à cette éventualité que tu grignotes à 10 heures puis à 14 heures, au goûter et devant la TV ou avant d’aller te toucher. Finalement, tu enchaînes les apports caloriques, mais, comme tu le sais, il est impossible de perdre ces kilos en trop si tu n’abandonnes pas immédiatement cette pratique.

La tablette de chocolat t’appelle avec sa voix douce

D’un côté, tu as suivi tous les conseils pour avoir une alimentation équilibrée et saine. Tu privilégies les salades, les légumes, les rations raisonnables pour la viande, tu as oublié les boissons gazeuses et réduis la consommation d’alcool. Malheureusement, l’effet pervers est violent puisque tous tes efforts ont été réduits à néant par ce grignotage qui n’est pas ton ami selon une étude réalisée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie. Tu pourras tout de même te consoler avec cette enquête relayée par le Parisien puisque tu n’es pas le seul, vous êtes, enfin, nous sommes 38 % à adopter ce grignotage néfaste. Je peux t’avouer que j’ai des difficultés à résister à du chocolat au cours de l’après-midi. J’ai l’impression que la tablette m’appelle depuis le placard où elle est délicatement rangée. Je succombe à cette envie, car j’ai de la peine, elle est seule et abandonnée, je cours donc à son secours.

Abandonne immédiatement le grignotage !

Bien sûr, tu trouves des excuses comme tu peux pour tenter de garder bonne conscience.

38 % des Français reconnaissent consommer au moins un hors-repas tous les jours ou presque.

Le deuxième café du matin ne peut pas être bu sans quelques pâtisseries, celui de 14 heures mérite amplement des biscuits et il est impossible d’oublier l’apéro dînatoire qui te fait perdre l’envie de passer à table. Malheureusement, plusieurs problèmes sont observés avec d’un côté un dérèglement du fonctionnement de la faim puisque le cerveau en perd un peu son latin et les calories s’enchaînent. Si tu souhaites perdre du poids, tu dois absolument stopper le grignotage, manger à des heures fixes et respectez l’apport calorique journalier.

One Reply to “Tu es adepte du grignotage comme 4 Français sur 10”

  1. Moi c’est plutot 3/4 hors repas par jours.
    Depuis 2 semaine je me suis mis a ne plus grignoter mais c’est très très dur

Laisser un commentaire