Blog d'actus pas comme les autres

Journal
World of Warcraft classic

World of Warcraft Classic : un max de serveurs face à l’essor de WoW

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Mythique, World of Warcraft (également appelé WoW) est une fois de plus victime de son succès. Face à l’impatience des fans, de nouveaux serveurs ont été mis en place afin de faire face à un déferlement de connexions.

Une communauté grandissante autour de World of Warcraft Classic

Blizzard Entertainment a décidé de ravir ses adeptes en sortant une version sans extensions du jeu tel qu’il était il y a une quinzaine d’années, bien que le gameplay soit modifié et ne reprenne exactement pas la version originale. L’engouement autour de WoW classic est tel que Blizzard Entertainment a été contraint de mettre en service de nouveaux serveurs afin d’être en capacité d’accueillir le flot grandissant de joueurs. En effet, dans la nuit du 26 au 27 août 2019, cinq serveurs additionnels ont été ouverts en Europe. De quoi permettre à de nombreux joueurs de s’inscrire et de créer leurs personnages, qu’ils ont d’ailleurs pu réserver dès le le 26 août, à partir de 19h.World of Warcraft Classic est ce que l’on appelle un MMORPG, pour massively multiplayer online-role-playing game. Le lancement de cette nouvelle version, très attendu par les fans, a d’ores et déjà provoqué des surchauffes malgré les dispositions prises pour mettre en place de nouveaux serveurs.

Pour éviter que les joueurs ne restent coincés devant une page d’erreur, Blizzard Entertainment avait pourtant structuré son jeu de manière à répartir l’afflux massif de joueurs en quête d’aventure. 

Des serveurs en flux tendu dès leur mise en service

Pour répartir les joueurs sur les différents serveurs, le niveau d’occupation pour chaque canal est indiqué aux joueurs. Attention, en France deux serveurs seulement sont disponibles pour le moment  dont l’un est réservé au mode multijoueurs en compétition. Ce dernier, lancé en urgence et annoncé quelques heures seulement avant la mise en service du jeu n’a pourtant pas suffit à combler les lacunes dues à une demande croissante. Il semblerait par ailleurs que ces serveurs soient déjà victimes d’un flux très important, ce qui avait été anticipé mais peut être sous-estimé. Les files de joueurs en attentes d’intégrer les univers s’amoncellent et les forums regorgent de messages de joueurs désespérés d’intégrer la partie. Les bons tuyaux concernant les heures creuses et les noms des univers les moins surchargés s’échangent entre gamers comme le grâle. 

Malgré une augmentation massive des capacités des serveurs, il semblerait que la ferveur soit intacte et que de nouveaux joueurs nostalgiques continuent à affluer. 

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Jennifer

Jennifer

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Laisser un commentaire