Djokovic se qualifie dans la douleur

Les quarts de final ont pris fin hier avec la qualification difficile de Novak Djokovic. Alors que la journée précédente nous avait réservé des qualifications surprises, ce n’est pas le cas sur cette journée où tous les favoris sont passés.

Un choc Djokovic-Tsitsipas en demi-finale

Le premier quart de final homme de la journée opposait Stefanos Tsitsipas à Andrey Rublev. Le russe avait pris la mesure du grec en 3 sets le 27 septembre dernier lors de la finale du tournoi de Hambourg. Cette fois-ci, le grec a été très solide puisqu’il a remporté son match 3 sets à 0. Si Rublev a servi pour la première manche, il a cédé deux fois à la suite son engagement pour perdre ce premier set. Tsitsipas a ensuite été très solide au service en remportant 80 % des points derrière sa première balle. Rublev va céder son service encore 3 fois pour perdre les 2e et 3e sets sur les scores de 6/2 6/3. Pour la première fois de sa carrière, Tsitsipas va jouer une demi-finale à Roland Garros.

Le numéro un mondial, Novak Djokovic, s’est présenté en mauvaise sur le court pour son début de match contre Pablo Carreno-Busta. Pour rappel, les deux hommes s’étaient joués à l’US Open et Djokovic s’était fait disqualifier pour avoir lancé une balle sur une juge de ligne. Ce nouveau match n’allait donc pas rappeler de bons souvenirs au serbe. Son début de match a été désastreux, surtout qu’il semblait touché à la nuque et l’épaule. L’Espagnol va d’ailleurs remporter le premier set 6/4. Quelques manipulations du médecin vont permettre au serbe de se remettre sur de bons rails.

Djokovic va remporter le second set facilement sur le score de 6/2. Dans le 3e set, Djokovic va mener 3-0 avant de se faire débreaker et rejoindre au score par Carreno-Busta. Le serbe va même devoir ensuite sauver une balle de break, mais c’est lui qui aura le dernier mot et qui l’emportera 6/3. La statistique du match est le nombre de balles de break sauvé par Djokovic : 10/13. Cela lui permettra de remporter le 4e set 6/4. Si Djokovic veut retrouver la finale, il devra se débarrasser de ses pépins physiques, car son adversaire sera bien plus coriace en demi-finale.

Un duel de tête de série chez les femmes

Le premier quart de finale femme de la journée opposait Petra Kvitova à Laura Siegemund. Le numéro 11 mondiale avait déjà remporter leurs deux précédents duels. Encore une fois, la Tchèque va rapidement prendre la mesure de l’Allemande pour s’imposer 6/3 6/3. Si le premier set a été une formalité, le second l’a été beaucoup moins puisque Kvitova va perdre son service à deux reprises. Heureusement pour elle, Siegemund ne sera pas performante au service avec seulement 32 % points remportés derrière sa seconde balle. Elle cédera 4 fois son service pour voir Kvitova filer en demi-finale.

Dans l’autre match, Sofia Kenin la joueuse la mieux classée du tableau était opposée à une compatriote Danielle Rose Collins. Les 51 places de différence au classement WTA n’ont pas était évidente à voir pendant les deux premiers sets. Kenin va remporter le premier set 6/4 grâce à un break blanc, mais elle va céder deux fois son service dans le second set et le perdre 6/4. La 6e joueuse mondiale va mettre un coup d’accélérateur dans la dernière manche pour l’emporter 6/0. Kenin rejoint Kvitova en demi-finale pour le match des têtes de série.

Nous connaissons maintenant toutes les oppositions pour les demi-finales. Chez les femmes, il y aura une joueuse hors du top 50 en finale, voir une joueuse sortie des qualifications si Podoroska l’emporte. Chez les hommes, il y aura peut-être une finale Djokovic-Nadal s’ils arrivent à battre respectivement Tsitsipas et Schwartzmann.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor