70 000 litres d’alcool envoyés par Ricard pour le gel hydroalcoolique

Malgré les prévisions, le covid-19 semble avoir pris la France par surprise. Cela a occasionné des pénuries de matériel de santé pourtant indispensable en tant de pandémie. Les masques, par exemple, manquent cruellement à l’appel, ainsi que le gel hydroalcoolique. Fort heureusement pour les professionnels de la santé, certaines entreprises n’hésitent pas à venir en aide aux hôpitaux et laboratoires pharmaceutiques en faisant des dons. C’est le cas de l’entreprise Ricard.

De l’alcool pour fabriquer du gel hydroalcoolique

Ricard est une entreprise française fondée à Marseille en 1932. Elle doit son nom à l’inventeur de la boisson, Paul Ricard qui est à l’époque âgé de 22 ans. Cet apéritif est vite devenu l’emblème du sud.

  • Ce mercredi 18 mars 2020, la société a annoncé qu’elle allait faire don de 70 000 litres d’alcool pur au laboratoire pharmaceutique Cooper.
  • Ce geste altruiste est motivé par la situation d’urgence à laquelle nous faisons face.
  • En effet, sans gel hydroalcoolique, les professionnels de la santé, médecins comme infirmiers ou aide-soignants sont davantage exposés au virus.
  • De même que la population qui devrait pouvoir se laver les mains quand elle sort faire ses courses afin de limiter la contagion.

Seulement voilà, le gel se fait rare. Ainsi, pour éviter une pénurie qui pourrait se révéler catastrophique, Ricard va fournir l’alcool qui permettra de fabriquer des gels hydroalcooliques. Cooper, avec cette quantité, pense pouvoir confectionner 1,8 million flacons de 50 ml.

Un geste imité par d’autres entreprises

Si Ricard se montre généreux, ce n’est pas la seule entreprise qui propose la fabrication de gel. Un mouvement de solidarité semble s’être emparé des grandes et petites sociétés.

Ainsi, Dior a démarré la production. À Bergerac, une petite entreprise de peinture va elle aussi participer à l’élan collectif.
Les fabricants de liquides de cigarettes électroniques français ne sont pas en reste. Revolute et The Fuu se sont lancés dans sa production à destination des professionnels qui en ont besoin. The french liquide, lui, le vend aux particuliers au prix recommandé par le gouvernement (quatre au maximum par compte).

Un beau geste de la part de toutes ces entreprises qui vont grandement soulager le personnel soignant.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor