Hausse
Actualités

Prix des matières premières : envolée due au coronavirus

La forte reprise économique pendant le deuxième semestre de l’année 2020 a mené à la hausse du prix des matières premières. Cette hausse inquiète de nombreux industriels. Elle intervient en effet après une réduction de la production au cours des deux confinements.

Une hausse inquiétante

À la hausse du coût des matières premières s’ajoutent un allongement des temps de livraison ainsi que des pénuries. Cette situation a raison d’inquiéter les chefs d’entreprise et leurs salariés. Certaines PME en très bonne situation financière risquent de devoir mettre la clé sous la porte, par impossibilité partielle ou totale d’exercer leur activité à cause du manque de matières premières. Les métaux connaissent une très forte augmentation avec une variation à la hausse de 10 à 40 % pour des matériaux tels que le fil de cuivre, le laiton, l’aluminium, etc. Pour certains investisseurs, cette situation est aussi une opportunité : certaines plateformes de CFD training comme celle de Saxo banque proposent d’investir dans ce genre de produit. Visitez cette page pour en savoir encore plus sur les services proposés. Gardez à l’esprit que tout investissement comporte des risques.

Les pénuries de cuivre de plastique

Elles sont en partie dues à la reprise violente ayant eu lieu au deuxième semestre de l’année 2020 dans des secteurs comme le bâtiment ou l’industrie. Un autre facteur aggravant de ces pénuries est la forte demande chinoise, en parallèle à la réduction de production due à une baisse de la demande pendant les deux confinements de l’année 2020. Les industriels utilisant du plastique font face à une faible disponibilité de cette matière première, ce qui augmente son prix. Au cours du mois de janvier de cette année, la hausse des prix observée variait de 5 à 25 %. Pour faire face à cette situation difficile, de très nombreuses entreprises se sont vues contraintes de placer une bonne partie de leurs employés en chômage partiel. Elles ont parfois dû partiellement ou totalement stopper des chaînes de production, par défaut de disponibilité des matières premières nécessaires à leur fonctionnement. Le prix des plastiques étant lié au prix du pétrole, leur évolution se fait fortement ressentir. Le cuivre, qui a connu une augmentation d’environ un tiers (30 %) de son prix en l’espace d’un peu moins d’un an (dix mois), a subi une hausse à peine supérieure à celle de l’aluminium, qui lui, a pris 22 %.

En résumé

Pour résumer, la hausse du prix des matières premières met en péril la stabilité de nombreuses entreprises. Néanmoins, cette situation a aussi créé des opportunités d’investissement dans les matières premières.

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !