Le prix de l’alimentation devrait encore augmenter de 2 à 3%

par | 3 Fév 2024 | Finance

Les prix de l'alimentation ne devraient pas vous satisfaire puisque les augmentations arrivent, avec 2 ou 3 %.

Depuis quelques mois, l’inflation a fragilisé le pouvoir d’achat des Français. Certains produits de consommation courante ont connu des hausses vertigineuses. On nous promet que le pire est derrière nous, pourtant une baisse généralisée des prix n’est pas au programme actuellement. L’année 2024 devrait néanmoins être marquée par une petite accalmie.

En deux ans, l’inflation a dépassé les 20%

Depuis l’été 2021, les prix des produits alimentaires se sont envolés. Cette situation a contraint les consommateurs à se serrer la ceinture, à se priver, à faire des choix. De nombreuses personnes n’arrivent plus à se nourrir correctement, car les denrées alimentaires ne sont plus accessibles, les prix sont beaucoup trop élevés.

Le ministre de l’Économie a souhaité que les baisses soient plus visibles dès le mois de janvier 2024. Certains prix ont baissé comme ceux des pâtes, de l’huile de 5 à 15%. Le sucre, le café, les produits laitiers ont atteint des records en matière de coûts. Des négociations ont eu lieu avec les industriels, un premier bilan est dressé. Selon le porte-parole de l’ILEC, 15 à 20% des prix devraient baisser.

blocages agriculteurs

Prix de l’alimentation : des négociations qui ont pris fin le 31 janvier

Au micro de RTL, le porte-parole de l’institut de liaison et d’études des industries alimentaires a annoncé que certains prix vont baisser, mais que d’autres vont augmenter. La hausse sera plus importante que la baisse, de 2 à 3%. De nombreux produits vont augmenter comme le cacao, le sucre et tout ce qui est à base d’orange.

La France a connu depuis quelques jours des blocages avec les agriculteurs en colère. A priori de nombreuses actions se lèvent. Les agriculteurs sont contents des annonces du Premier ministre faites lors de sa conférence de presse ce jeudi. Il a promis des contrôles dans les grandes surfaces. Tout cela ne va-t-il pas encore faire flamber les prix ? Faire ses courses aujourd’hui, passer en caisse est devenu un vrai casse-tête.

Rédigé par Jennifer

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Continuez la lecture dans la catégorie Finance

Taux du LEP en chute 2024 : anticipez la baisse dès février

L'année 2024 marque une période charnière pour les épargnants français, en particulier ceux investis dans le Livret d'Épargne Populaire (LEP). Le taux du LEP, connu pour sa rémunération avantageuse, s'apprête à connaître une baisse significative dès février, phénomène...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This