La Poste fait du social pour les prestations

Depuis le début de l’épidémie, La Poste a réduit ses tournées à trois jours par semaine, le mercredi, le jeudi et le vendredi et elle continue de se réorganiser. En effet, de nombreux agents ont fait valoir leur droit de retrait. L’entreprise a annoncé au début de la semaine qu’elle allait se concentrer sur le versement des prestations sociales. Elles concernent une grande partie de la clientèle de La Poste. Les prestations comme le RSA seront versés dès ce samedi 4 avril.

Les bureaux de nombreuses postes seront ouverts

Les clients pourront venir au guichet retirer leurs prestations sociales au guichet ou dans les distributeurs automatiques dès le samedi 4 et du lundi 6 au vendredi 10 avril. Plus de la moitié des foyers bénéficiaires des minima sociaux sont clients de la Banque Postale, plus de 1,5 million de personnes. Les guichets de La Poste seront dédiés principalement au versement des prestations sociales et aux opérations bancaires de première nécessité. La Poste dit avoir mobilisé plus de 20.000 salariés sur cette période faisant appel à des renforts de volontaires. Les mesures liées au confinement seront renforcées afin de protéger les clients et les agents, marquage au sol, vitre de protection, distance d’un mètre entre chaque personne. Un service de sécurité devrait être présent afin que tout se déroule au mieux.

La crainte d’une ruée aux guichets

En pleine crise sanitaire, le versement des prestations sociales inquiète les établissements bancaires et plus particulièrement La Poste. Elle va devoir rouvrir certains bureaux pour adapter son réseau à l’afflux attendu d’allocataires et dans un contexte de crise sanitaire. De nombreux clients possèdent une carte, mais ils vont tout de même au guichet, car celle-ci est plafonnée. La Poste va relever le plafond à 1500 euros afin que les clients puissent utiliser les distributeurs si bien sûr ils ont cette somme sur leur compte. Sur le site LaPoste.fr, vous pouvez trouver la liste des bureaux de Poste ouverts près de chez vous. Les relais Poste commerçants peuvent aussi répondre aux besoins des clients (150 euros par semaine). La Poste ce service public qui traverse une crise, mais est-ce vraiment la faute du coronavirus ?

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor