Actualités

Encore une belle soirée d’audition pour la France à un incroyable talent

La 3e soirée des auditions d’incroyable talent a encore mis en avant de très beaux artistes proposant des shows toujours aussi spectaculaires ou émouvants. Retour sur cette belle soirée sur M6.

Léa Kyle, une magicienne au grand potentiel

L’émission a démarré avec les Barjots Dunkers, un groupe d’athlète venu enchaîner les dunks. Nous avions déjà vu ce genre de numéro dans lequel les athlètes utilisent des trampolines pour aller dunker. C’est beau et maîtrisé, mais déjà vu. La fin du show a été ponctuée par un bel hommage à Kobe Bryant, décédé le 26 janvier 2020.  

Mila a ensuite époustouflé le jury avec sa chorégraphie de danse pleine de convictions. À seulement 14 ans, elle semble avoir un bel avenir devant elle.
Lise et Christian sont venus interpréter une chanson spéciale confinement appelé « Sortir ». Ce fut la première mauvaise prestation de la soirée. Une chanson moyennement bien écrite et une interprétation clairement mauvaise pour le plus grand désespoir de Samy.

Léa Kyle, jeune magicienne depuis seulement un an a réalisé une excellente prestation de quick change. Cette pratique qui a pour principe de proposer des changements ultras rapides de vêtement. Son show a été vraiment très bon avec des changements bluffants. Nous sommes impatients de découvrir ce qu’elle proposera ensuite si elle passe l’étape des délibérations.

Mr Chépair, rappeur dans l’âme, a interprété une chanson touchante. Elle dénonce les conditions très difficiles que vit notre personnel soignant dans les hôpitaux. À méditer…

Bernard est le doyen de toute l’histoire de l’émission

Mat Ricardo, un artiste qui n’a pas dit un mot sur le plateau, a réalisé un show particulier puisqu’il a fait une partie du jeu du couteau. C’est un jeu dont le principe est de mettre sa main à plat sur une table en bois et de plante un couteau entre ses doigts de plus en plus rapidement. Il réussira même à le faire les yeux bandés sans subir la moindre blessure.

Anthony Cesar, un jeune artiste originaire du monde du cirque est venu nous présenter une chorégraphie de danse contemporaine sympathique, mais qui n’était pas la hauteur de sa technique. Hélène Ségara a été émue par ce très talentueux artiste et elle l’a donc qualifié pour la finale grâce au Golden Buzzer.

Théo est revenu interpréter une chanson loufoque, mais sa progression depuis l’année dernière lui a permis de rallier l’étape des délibérations.
Alex Dowis nous a émerveillés avec un spectacle son et lumière de toute beauté. C’est un numéro hypnotisant réalisé à l’aide de peinture retravaillée au fur et à mesure.

Eloise Lapaille, une jeune gendarme est venue interpréter le titre « figures » de Jessie Reyez. Son timbre unique a ébloui le jury. Une voix au grand potentiel qui aura sa place dans une émission comme The Voice.
Mario et Carlos sont venus présenter un numéro de mât pendulaire de toute beauté. Il y a 4 ans, Mario était venu en solo et avait obtenu le golden buzzer avant de se blesser et de renoncer à la finale. Ils ont réussi leur show pour se qualifier pour l’étape suivante.

La soirée s’est conclue par Bernard, le doyen de toute l’histoire de la France a un incroyable talent puisqu’il est âgé de 91 ans. Son nom de scène est Slow Périlleux et il est venu interpréter un slam touchant qui lui permet de rallier la prochaine étape.

Cette 3e soirée aura encore été à la hauteur avec de magnifiques numéros qui font du bien en cette période difficile.

Avec mon petit grain de folie, je m'intéresse à tous les sujets, car j'ai une soif de connaissances. Je n'ai pas un domaine de prédilection, je partage ce qui me plaît le plus et ce qui peut t'intéresser. Aller, viens avec moi !