Breathwork

Breathwork : quels sont les réels bienfaits et les dangers de ces séjours ?

Respirer un coup en cas de stress ou d’angoisse peut être libérateur. Néanmoins, de nombreuses personnes ignorent les avantages de la respiration ou la pratiquent mal. Les séjours de Breathwork permettent de maitriser l’art de la respiration afin de libérer les toxines du corps. Ces séjours malgré les avantages qu’ils procurent revêtent certains dangers. Découvrez ici de manière détaillée les bienfaits et les dangers des séjours de Breathwork.

Quels sont les avantages du Breathwork ?

D’entrée de jeu, une clarification de la notion du Breathwork s’impose. Le Breathwork est en réalité une méthode de respiration qui permet de lutter contre le stress, l’anxiété et l’angoisse. Cette technique consiste tout d’abord à inspirer la bouche ouverte de l’air dans les diaphragmes. Ensuite, respirer une seconde fois par les poumons et enfin relâcher l’air comprimé par la bouche. Cette technique de respiration permet de se détendre et par ricochet fait du bien au corps. Au cours des séjours de Breathwork, vous apprenez à respirer confortablement.

Les bénéfices qui découlent des séances de Breathwork sont pléthoriques. En effet, les séjours de Breathwork facilitent la circulation sanguine. Les cellules du corps et les tissus sont renforcés grâce à l’augmentation de l’oxygène dans le sang. Conséquence, vous obtenez une peau bien éclatante. Le second avantage réside dans la maitrise de votre respiration. Vous avez alors à l’issue de ces séjours la capacité d’affronter les crises d’angoisses et de stress quotidien. L’autre avantage des séjours de Breathwork réside dans l’organisation des séances de coaching. Vous vous en sortez avec une mentalité de fer.

Quid des dangers occasionnés par les séjours de Breathwork ?

Les séances effectuées au cours des séjours de Breathwork peuvent engendrer des inconvénients. L’un des inconvénients se rapporte à la perte d’équilibre. En effet, au cours des séances, des cas de vertiges chroniques ou de pertes de connaissances peuvent être recensés. Vous pouvez également ressentir des picotements dans tout le corps. Des frissons, des larmes ou fous rires sont également des risques auxquels on s’expose pendant un séjour de Breathwork. De façon exceptionnelle, un risque de psychose est à craindre.

Les séjours de Breathwork compte tenu des risques occasionnés sont déconseillés à une catégorie de personne. Les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires ou sensibles à l’hypertension artérielle sont exclues. Cette restriction s’applique également aux personnes souffrant d’une quelconque maladie mentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *