boswellia
Santé

Boswellia : tout ce qu’il faut savoir pour soulager une inflammation

Sous le nom boswellia se cache en effet plus d’une vingtaine d’arbres d’Asie et d’Afrique. Toutefois, celui qui nous intéresse ici est originaire de l’Inde. Son nom scientifique est le Boswellia serrata et au niveau local, on l’appelle Salai guggul. De cet arbre, on extrait en effet une résine utilisée pour soulager les inflammations. Consommée comme complément alimentaire, elle peut prendre la forme de comprimés, de gélules ou de poudre…

Quelles sont les vertus anti-inflammatoires du boswellia ?

Le Boswellia était déjà employé en Chine et en Inde depuis plus de 4000 ans avant notre ère. Il était utilisé aussi bien dans la médecine traditionnelle que dans la religion. Toutefois, ce sont ses vertus anti-inflammatoires et antidouleurs qui vont faire sa renommée jusqu’en occident. À ce titre, les recherches ont démontré que les acides boswelliques contenus dans les résines de la plante sont réputés pour inhiber la formation des leucotriènes. Les leucotriènes étant des lipides en grande partie responsables des inflammations.

La consommation de la résine de Boswellia sous forme complément alimentaire permet donc de soulager les patients souffrant de maladies comme :

  • l’asthme ;
  • l’arthrite ;
  • l’arthrose ;
  • la maladie de Crohn ;

Aujourd’hui, des études en cours permettent de se pencher sur les vertus anti-cancéreuses de la résine de Boswellia. À ce titre, on estime que l’acide boswellinique contenu dans la résine du Boswellia provoquerait la mort de certaines cellules cancéreuses.

Quelles sont les précautions à prendre avant toute consommation de la résine de Boswellia ?

La résine de Boswellia est utilisée comme complément alimentaire. Quelle que soit la forme sous laquelle elle doit être consommée, il faut privilégier une concentration de boswellie de l’ordre de 300 mg par dose.

Aliment naturel, il n’existe pas de contre-indication à sa consommation. Toutefois, on conseillera aux femmes de s’abstenir de prendre de la résine de Boswellia lorsqu’elles sont enceintes. Enfin, on ne connaît pas d’interaction avérée avec d’autres plantes ou suppléments. Néanmoins, il est conseillé pour les personnes sous traitement d’aviser un médecin avant toute prise de résine de Boswellia.

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin