La marque Adidas va-t-elle te donner envie de garder tes poils ?

Adidas Superstar

Lorsque tu as deux poils qui sortent sous les bras ou sur les jambes, tu es en totale panique. Adidas pourrait peut-être revoir les dictas de la mode. Sa nouvelle campagne publicitaire dévoile un mannequin avec des jambes en mode Yeti. Le rendu est très spécial et pour ne rien te cacher, je déteste !

L’épilateur sous le bras, je pars en guerre contre les poils

Les femmes chassent tous les poils avec la plus grande ferveur, tu as sans doute rejoint la Team Lisse. Impossible de sortir avec une épilation douteuse et de dévoiler des aisselles velues. Certes, j’avoue qu’il est très pénible de les supprimer, j’ai abandonné le rasoir, car la repousse est trop rapide même si c’est relativement pratique. Assise par terre avec l’épilateur sans fil, je passe donc une bonne heure à les supprimer, je ne pourrais pas être choisie par Adidas. Premièrement, je n’ai absolument pas le physique pour devenir mannequin et la marque aux trois bandes préfère apparemment les poils.

La mannequin d’Adidas s’affiche naturellement avec ses poils

L’enseigne a donc collaboré avec Avida Bystroom pour l’occasion et le rendu est quelque peu bizarre. Menant une guerre sans merci au moindre poil que je croise, je n’apprécie pas le spot publicitaire. Ceux qui sont toutefois des addicts du « 100 % naturel » ne devraient pas être choqués. Vous n’êtes sans doute pas beaucoup au vu des réactions violentes identifiées sur la toile. Tu n’as pas été attiré par les Superstar de la marque, mais plutôt par les jambes velues de madame. Bien sûr, avec les réseaux sociaux, toutes les raisons sont bonnes pour déverser une totale haine. J’aurais tendance à croire que le respect se perd dès que l’écran s’allume, déjà qu’il n’est pas très présent dans le quotidien, il est pratiquement rarissime de le croiser dans le virtuel.

Des poils qui apparemment te dérangent au plus haut point

La mannequin a été contrainte de sortir de l’ombre pour tenter d’exprimer sa stupéfaction puisqu’elle a été la cible de menaces :

Je suis blanche, en bonne santé, il n’y a que mes poils qui divergent de la norme. J’ai même reçu des menaces de viol.

Difficile de comprendre comment des poils peuvent être à l’origine d’autant de haine. Il serait tout de même intéressant de se rappeler que le corps n’est pas la propriété d’autrui, les personnes ont donc le loisir de faire ce qu’elles souhaitent avec leur peau. Si cette mannequin aime les poils, pourquoi l’insulter ? Je n’aime pas les poils, ce n’est pas pour cela qu’elle me pointe du doigt. Et si un jour, les poils sont à la mode, comment réagiras-tu ?

Laisser un commentaire