Actualités

Invraisemblable : Djokovic disqualifié de l’US Open

Djokovic avait effectué un bon début de tournoi et semblait bien partie pour remporter l’US Open. Personne n’aurait pu prévoir qu’il soit disqualifié pendant son 8e de finale. Retour sur une soirée complètement folle.

Un geste indigne d’un numéro un mondial

Hier soir, Novak Djokovic disputait son 8e de finale de l’US Open contre Pablo Carreno-Busta. À 5-4 en sa faveur dans le premier set, il obtient 3 balles de set sur le service adverse. Incapable de les conclure, Carreno-Busta égalise à 5 partout. Alors que Djokovic n’avait eu que des jeux de service faciles depuis le début du match, il se retrouve mené 15-40 et perd le point synonyme de break pour l’espagnol. Djokovic est bien connu pour ses coups de sang, mais celui-ci va lui être fatal.

En prenant la direction de sa chaise, Djokovic lance fortement une balle en direction des juges de ligne. Son intention n’était pas mauvaise, mais la balle va toucher la gorge d’une juge de ligne. Cette dernière va sembler souffrir et tombe à terre. Djokovic va alors voir et s’excuser auprès d’elle, mais le mal est fait. Le superviseur du tournoi va rentrer sur le court, discuter avec l’arbitre et Novak Djokovic et prendre la décision attendue : disqualifier Djokovic.

Un nouveau vainqueur en grand chelem depuis 2014

C’est un séisme pour la planète tennis, car jamais un numéro un mondial de son calibre ne s’était fait disqualifier d’un tournoi et encore moins d’un grand chelem. La décision est juste, car le règlement est clair. Il aurait été injuste qu’il profite d’un passe-droit parce qu’il est numéro un mondial. L’image véhiculée par ce geste ne peut être que négative pour sa popularité. Si Federer a pu casser des raquettes dans sa jeunesse, à partir de la trentaine, il n’a plus jamais eu de gestes d’énervement. Nadal est quant à lui un modèle de faireplay puisqu’il n’a jamais eu ce genre de geste en public. Djokovic va devoir se remettre en question et faire un travail sur lui-même pour qu’il n’ait plus ce genre de comportement.

Cette « défaite » redistribue les cartes puisqu’il y aura un nouveau vainqueur de grand chelem depuis 2014. Federer, Nadal, Djokovic, Murray, Wawrinka, Cilic et DelPotro ne sont plus présents dans le tableau ce qui signifie que le nom du futur vainqueur est un novice. C’est l’occasion rêvée pour la jeune génération d’aller chercher un premier titre du grand chelem. Dominic Thiem apparaît comme le favori, mais Medvedev et Zverev sont également présents.

Cette disqualification restera comme l’évènement marquant de cette quinzaine new-yorkaise décidément pas comme les autres. Nous avons hâte de découvrir le nouveau vainqueur dimanche prochain.

Avec mon petit grain de folie, je m'intéresse à tous les sujets, car j'ai une soif de connaissances. Je n'ai pas un domaine de prédilection, je partage ce qui me plaît le plus et ce qui peut t'intéresser. Aller, viens avec moi !