CBD
Santé

Connaissez-vous la vérité sur le CBD ?

S’il y a une chose dont on est sûr à propos du CBD, c’est qu’il existe deux courants de pensée liés à son utilisation. Alors que certains affirment qu’il s’agit d’une substance dopante, d’autres soutiennent mordicus le contraire. Qu’en est-il réellement ? Qu’en pensent les acteurs du gouvernement qui, de toute façon, décident des lois à observer ? On fait le point dans ce billet.

Éclaircissons ce dilemme

Pour tout vous dire, le CBD désigne une molécule organique appelée « cannabidiol » qui s’extrait des plants de cannabis. La provenance de cette extraction est d’ailleurs la raison des divergences qui existent autour du sujet du CBD. D’aucuns pensent en fait que le CBD est aussi une molécule dopante parce qu’il provient du cannabis, substance officiellement illégale.

Mais en vérité, la molécule qui confère au cannabis ses effets stupéfiants est le THC (et pas le CBD). En gros, le THC est responsable des divers effets stupéfiants que l’on connait au cannabis, alors que le CBD dispose de propriétés qui n’incluent pas la perte de contrôle du consommateur. Voilà la raison pour laquelle le CBD est une substance dont la consommation est entièrement légale (oui, vous avez bien lu) qui possède d’ailleurs certaines vertus très bénéfiques.

L’huile CBD : une source de prouesses thérapeutiques

L’huile CBD comme proposée par WEECL fait simplement référence au CBD lorsqu’il est extrait comme huile essentielle. Cette huile joue un important rôle dans le domaine de la relaxation et du bien-être avec ses capacités d’aide à l’endormissement, d’antidouleur naturel et d’antiépileptique naturel. Mais comment doit-on l’utiliser pour des bénéfices thérapeutiques avérés ?

Pour cela, il faut savoir que l’huile de CBD peut être ajoutée aux produits d’utilisation quotidienne, à savoir les bonbons, les lotions, les capsules et même les aliments. Il est donc possible de l’ajouter à votre cocktail de fruits matinal, car c’est une huile nourricière et bienfaitrice. Vous pouvez de même l’inhaler ou l’appliquer localement aux endroits où son action est requise.

Voici l’essentiel à savoir sur le dossier du CBD, cette molécule dont l’OMS a recommandé le non-classement comme substance contrôlée.

Attention j'arrive ! Mes articles touchent tous les sujets, je suis un 4x4 de la rédaction. Si tu veux des news sympas, mais informatives, je t'invite à me suivre. Let's go !