Blog d'actus pas comme les autres

Journal
Grossesse

Tomber enceinte : des astuces pour optimiser la grossesse

Partager sur facebook
Partager sur twitter

L’arrivée d’un bébé est un évènement important pour la famille. Cependant, il n’est pas toujours aisé d’avoir un enfant dès que la décision est prise. Pour cela, il est nécessaire d’adopter certaines habitudes pour améliorer la grossesse. Que vos tentatives datent de quelques mois ou de plusieurs années, voici quelques conseils pour rendre meilleure votre expérience de la grossesse.

Bien déterminer sa période d’ovulation

La conception du bébé dépend de la fécondation qui représente l’union entre le spermatozoïde du père et l’ovocyte de la mère. Cette rencontre arrive à un certain moment du cycle menstruel qu’il faut absolument détecter. Il s’agit de quelques jours pendant lesquels vous avez plus de chances de tomber enceinte.

Bien qu’il soit difficile de savoir quand se produit l’ovulation, vous devez savoir calculer sa date. Il faut noter que l’ovulation survient le 14e jour d’un cycle régulier. Chaque femme étant différente, il arrive que certaines aient des cycles plus courts et d’autres plus longs. À cela s’ajoute la possibilité des cycles irréguliers qui rendent difficile la détermination de la date d’ovulation. Toutefois, vous pouvez utiliser :

  • La méthode des tests d’ovulation;
  • La vérification du mucus ou glaire cervicale ;
  • Les courbes de température.

Les tests d’ovulation sont pratiques et très efficaces dans cette optique. L’observation de la glaire cervicale peut également vous renseigner. En période d’ovulation, le mucus devient plus humide et plus liquide. Il est également fluide et abondant, ce qui favorise la fécondation. En outre, vous pouvez vous baser sur les courbes de température. En effet, la phase d’ovulation dure 24 heures pendant lesquelles on remarque une légère baisse de température puis une augmentation soudaine.

Dès que la date d’ovulation est connue, il faut prendre en compte la durée de vie de l’ovocyte et du spermatozoïde pour connaître la période de fertilité. Un ovocyte a une durée de vie de 12 à 24 h et un spermatozoïde peut vivre pendant 3 à 5 jours. Il est donc recommandé de faire l’amour tous les deux jours avant et après l’ovulation.

Prenez soin de vous

Certains facteurs influencent grandement les probabilités de grossesse. Il s’agit de bonnes habitudes qui optimisent l’état de votre corps et le rendent plus apte à concevoir.

Dites non à la cigarette et l’alcool

La cigarette et l’alcool sont les pires ennemis d’une femme qui veut tomber enceinte. En effet, le tabagisme réduit la fertilité de 10 à 20% selon la quantité de tabac fumée par jour. De même, une consommation excessive de drogues, de caféine ou d’alcool pourra drastiquement réduire vos chances d’avoir un bébé. Si vous souhaitez améliorer la grossesse, vous devez boire moins de deux tasses de café par jour. Toutefois, vous pouvez prendre un maximum de deux verres d’expresso ou de vin si vous ne pouvez pas vous passer de boissons.

Ayez une alimentation saine et équilibrée

Pour ne pas être confronté aux troubles d’ovulation, le mieux est de ne pas être en surpoids ni trop maigre. De ce fait, il faut savoir quoi manger pour apporter à votre corps les nutriments nécessaires pour garder une bonne fertilité. Lorsqu’on envisage une grossesse, il faut éviter :

  • Les aliments trop gras ;
  • Le grignotage ;
  • Les repas trop sucrés ou trop salés ;
  • Les régimes drastiques qui causent des carences.

Le mieux est de faire un check-up avant de tomber enceinte. Ainsi, vous pourrez obtenir l’avis personnalisé d’un médecin qui pourra vous donner des conseils d’hygiène et de diététique adaptés. S’il est nécessaire d’avoir une alimentation saine et équilibrée, il serait également possible d’y ajouter des suppléments tels que l’acide folique, des vitamines ou de l’iode. Vous devez également faire attention à ne pas vous exposer aux produits chimiques. Pour cela, privilégiez les produits de l’agriculture bio et vérifiez l’état des poissons que vous mangez.

Évitez le stress

Pour améliorer la grossesse, on reste zen. Le stress et l’anxiété sont à bannir de votre quotidien. Vous devez apprendre à vous détendre afin d’éviter tout surmenage. Vous devez pouvoir gérer vos émotions et maîtriser les obligations professionnelles qui sont source de stress. Donnez-vous du temps pour penser à vous et à votre couple. N’hésitez pas à vous abonner à un centre de bien-être pour optimiser votre relaxation. Il faut également bien dormir si l’on veut vite procréer. Une bonne quantité de sommeil améliore le taux de spermatozoïdes et régule l’ovulation.

Lorsqu’elle est modérée, l’activité physique influence positivement la fertilité. Des activités telles que la marche, la natation ou le jardinage sont bien utiles. Toutefois, il faudrait trouver le juste milieu, car des exercices trop intenses pourraient avoir l’effet contraire. Il est donc conseillé d’effectuer une activité physique pendant moins de 5 h par semaine. Vous pouvez aussi inciter votre conjoint à le faire, car l’activité physique améliore la qualité du sperme.

S’armer de patience

En moyenne, une grossesse survient au bout de 7 mois d’attente. De plus, il est important d’avoir fréquemment de rapports sexuels pour augmenter les chances de grossesse. En outre, l’âge influence fortement la fertilité. À 25 ans, la probabilité de tomber enceinte est de 25% par cycle. Elle est de 12% à 35 ans et de 6% à 40 ans. Au-delà de 45 ans, il peut être très difficile de concevoir. De même, les risques de fausses couches augmentent avec l’âge. Ainsi, lorsque vous êtes dans une certaine tranche d’âge, ne vous affolez pas si vous ne réussissez pas automatiquement.

Chaque essai de grossesse non abouti peut sonner comme un échec. Cependant, il est judicieux de ne pas s’attarder sur ce défaut de réussite. Il faut noter que la cause de la stérilité peut être parfois psychologique. Si vous avez vécu une situation personnelle difficile qui semble vous bloquer, il ne faut pas hésiter à vous orienter vers un psychologue ou un psychothérapeute. De plus, il est important de ne pas trop penser à la grossesse, bien que cela soit difficile avec un désir de maternité grandissant. Prenez votre temps et restez confiante, il faut attendre deux années sans obtenir des enfants pour s’inquiéter.

Vous savez désormais ce qu’il faut faire pour améliorer la grossesse. Toutefois, il est nécessaire de se faire suivre par un médecin et de faire très attention à votre état général. On vous souhaite donc bonne chance !

Tomber enceinte : des astuces pour optimiser la grossesse
5 (100%) 1 vote[s]

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Jennifer

Jennifer

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Laisser un commentaire