Santé
Actualités,  Santé

Rougeole : plus de 10 cas dans une école catholique située à Saint-Tropez

Dix-sept personnes ont contracté la maladie faute pour la plupart de n’être pas vacciné, trois cas ont nécessité une hospitalisation. Le premier cas s’était déclaré le 14 février dernier. La situation semble aujourd’hui complètement maîtrisée. On rappelle pour autant l’importance de la vaccination contre la rougeole, une maladie qui peut avoir de lourdes conséquences sur la santé.

Elle frappe d’abord les enfants

La région Provence Alpes Côte d’Azur est comme l’année dernière parmi les plus touchées par la rougeole avec plus de 84 cas recensés au 2 avril. Un tiers des patients ont été hospitalisés et sept ont eu des complications, pneumopathie, complication hépatique, déshydratation. La rougeole est une maladie infantile à vaccination obligatoire depuis le 1er janvier 2018. Les médecins doivent également déclarer les cas de rougeole afin de permettre à l’ARS de contacter toutes les personnes à risque de l’entourage et conseiller la vaccination. On estime qu’un malade touché peut contaminer jusqu’à plus de 20 personnes. Depuis le début de l’année 2019, la rougeole a été déclarée sur plus de 350 personnes.

La rougeole fait son grand retour

La France fait partie des pays où la rougeole est en recrudescence en cause une couverture vaccinale très insuffisante. C’est une maladie qui peut avoir des effets secondaires majeurs et elle est particulièrement contagieuse. Elle se caractérise par une forte fièvre, une toux, une rhino-pharyngite et une conjonctivite puis une éruption cutanée. C’est loin d’être une maladie bénigne, elle peut entraîner à tout âge des complications graves.

Dans le but d’éradiquer la rougeole, il faudrait que plus de 95% de la population soit immunisée contre cette maladie. Une telle protection permettrait d’éradiquer la rougeole et ainsi protéger les nourrissons de moins d’un an, les femmes enceintes et tous ceux ne pouvant se faire vacciner. Le vaccin est remboursé à 100% pour les moins de 17 ans et à 65% à partir de 18 ans.

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *