Température corporelle
Santé

Tout ce qu’il faut savoir sur la température corporelle

La température corporelle est une mesure de la capacité de votre corps à produire et à éliminer la chaleur. Le corps sait très bien maintenir sa température dans une fourchette sûre, même lorsque la température extérieure du corps change beaucoup.

Lorsque vous avez trop chaud, les vaisseaux sanguins de votre peau s’élargissent pour transporter l’excès de chaleur à la surface de votre peau. Vous pouvez alors commencer à transpirer. En s’évaporant, la sueur contribue à refroidir votre corps.

Lorsque vous avez trop froid, vos vaisseaux sanguins se rétrécissent. Cela réduit le flux sanguin vers votre peau pour économiser la chaleur du corps. Vous pouvez commencer à frissonner. Lorsque les muscles tremblent de cette façon, cela aide à produire plus de chaleur.

La température de votre corps peut être mesurée à de nombreux endroits de votre corps. Les plus courantes sont la bouche, l’oreille, l’aisselle et le rectum. La température peut également être mesurée sur votre front avec un thermomètre frontal.

Les thermomètres indiquent la température corporelle en degrés Fahrenheit (°F) ou en degrés Celsius (°C). En France, les températures sont souvent mesurées en degrés Celsius. Dans la plupart des autres pays, la norme est le degré Fahrenheit.

Température corporelle normale

La plupart des gens pensent qu’une température corporelle normale est une température buccale (par la bouche) de 37°C. Il s’agit d’une moyenne des températures corporelles normales. Votre température normale peut en fait être supérieure ou inférieure de 0,6 °C. En outre, votre température normale varie de 0,6 °C au cours de la journée, selon votre niveau d’activité et le moment de la journée. La température du corps est très sensible aux niveaux d’hormones. La température d’une femme peut donc être plus ou moins élevée au moment de l’ovulation ou des menstruations.

Une lecture de la température rectale ou auriculaire sera un peu plus élevée qu’une lecture orale. Une température prise sous les aisselles sera un peu plus basse qu’une lecture orale. La façon la plus précise de mesurer la température est de prendre la température par voie rectale.

Fièvre

Chez la plupart des adultes, la fièvre est une température orale supérieure à 38 °C (100,4 °F) ou une température rectale ou auriculaire supérieure à 38,3 °C (101 °F). Un enfant a de la fièvre lorsque sa température rectale est égale ou supérieure à 38 °C (100,4 °F).

La fièvre peut survenir en réaction à :

-une infection. C’est la cause la plus fréquente de la fièvre. Les infections peuvent toucher tout le corps ou une partie du corps.

-Les médicaments. Ils comprennent les antibiotiques, les opioïdes, les antihistaminiques et bien d’autres. C’est ce qu’on appelle une « fièvre médicamenteuse ». Les médicaments comme les antibiotiques font directement monter la température du corps. D’autres médicaments empêchent le corps de revenir à sa température initiale lorsque d’autres éléments provoquent une augmentation de la température.

-Traumatisme ou blessure grave. Il peut s’agir d’une crise cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral, d’un coup de chaleur ou de brûlures.

-Autres conditions médicales. Il s’agit notamment de l’arthrite, de l’hyperthyroïdie et même de certains cancers, comme la leucémie et le cancer du poumon.

Faible température corporelle (hypothermie)

Si une température corporelle basse est votre seul symptôme, il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. Si une température corporelle basse s’accompagne d’autres symptômes, tels que des frissons, des tremblements, des problèmes respiratoires ou de la confusion, cela peut être le signe d’une maladie plus grave.

Une température corporelle basse est généralement due à une sortie par temps froid. Mais elle peut aussi être causée par la consommation d’alcool ou de drogues, par un état de choc ou par certains troubles tels que le diabète ou l’hypothyroïdie.

Une température corporelle basse peut être le signe d’une infection. Elle est plus fréquente chez les nouveau-nés, les personnes âgées ou les personnes fragiles. Une très mauvaise infection, comme une septicémie, peut également provoquer une baisse anormale de la température corporelle.

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !