Régime minceur draconien : qu’est-ce que c’est et est-ce efficace ?

par | 15 Avr 2020 | Santé

L’excès de poids corporel prédispose les gens à diverses maladies non transmissibles, en particulier les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et certains cancers. La surcharge pondérale est un problème de santé publique croissant dans la Région européenne de l’OMS, où plus de 50% de la population adulte est en surpoids ou obèse dans la plupart des États membres. Dans un contexte où la proportion de personnes en situation de surpoids ou d’obésité dans notre société est en hausse, les régimes minceurs ont connu un soudain regain d’intérêt et ont le vent en poupe. D’autant plus que les standards de beauté actuels exaltent les silhouettes fines et bien dessinées. Dès lors, plusieurs écoles s’affrontent pour essayer de déterminer le meilleur régime minceur. Aujourd’hui, nous aborderons l’une des approches de perte de poids les plus médiatisées : le régime draconien.

Qu’est-ce que c’est ?

Draconien est un adjectif signifiant “grande sévérité”. On le doit à Draco, un scribe de lois athéniennes sous lequel les petites fautes étaient sanctionnées de lourdes peines (loi draconienne). Les régimes draconiens ont tous été construits sur le modèle selon lequel pour maigrir, il faut dépenser plus de calories qu’on en consomme ou soit créer un déficit calorique qui obligera le corps à puiser dans ses réserves et donc brûler la graisse en excès. 

Mais la particularité d’un régime draconien et ce qui le rend surtout beaucoup plus difficile que les autres formes de régime comme la diète cétogène, c’est le niveau du déficit calorique. Les régimes draconiens sont des diètes hyper déficitaires dont l’objectif est une perte de poids rapide. Toutefois, il s’agit de régimes particulièrement difficiles à maintenir et la plupart des personnes qui s’y essaient abandonnent très vite. 

Il existe cependant quelques exceptions ; des aménagements permettant de profiter des avantages de ce type de régime tout en en limitant les effets délétères au maximum. Le régime Thonon par exemple est l’un de ces régimes draconiens revisités. Conçu par un docteur de Thonon-les-Bains, d’où son nom, il consiste essentiellement en une diète hypocalorique, mais riche en protéines. Il faut dire que parmi les effets néfastes des régimes draconiens, il y a la perte de masse musculaire alors que l’autophagie a lieu de façon importante dans l’organisme. L’objectif du régime Thonon est donc de perdre beaucoup de poids rapidement, mais tout en maintenant la masse musculaire. Il est composé de plusieurs phases permettant tout d’abord une perte de poids significative et rapide (en deux semaine), puis la sauvegarde des acquis. Sagessesanté en explique les détails ici.

Quels sont les avantages pour la perte de poids ?

Malgré la propension nationale aux régimes à la mode et aux remèdes miracles, et en dépit de tout le discours autour de «l’alimentation saine» (un concept si polymorphe que chaque décennie lui apporte une nouvelle définition), il existe un régime qui ne fait plus l’objet d’un doute quant à sa capacité à apporter des bienfaits à l’organisme. Il s’agit d’un des rares régimes dont la science a réussi à démontrer de façon concluante la capacité à prolonger la vie et améliorer la santé. Il est connu dans le jargon scientifique sous l’appellation « restriction calorique » et plus grossièrement comme le fait de « manger beaucoup moins que ce que l’on aurait normalement consommé » (30% à 50% moins). Dans le cas du régime Thonon, l’alimentation quotidienne apporte environ 600 à 800 calories. Comparé à la consommation moyenne estimée à 2000-2500 calories par jour, il s’agit d’une réduction de l’ordre de 40%.

Administré sur 14 jours, il a pour avantage de provoquer une perte de poids rapide. Aussi, dans ce cas particulier, l’apport accru en protéines permet-il de stimuler temporairement le métabolisme pour une dépense calorique encore plus importante ? Aussi les protéines ont une capacité de satiété bien plus importante que les glucides et les lipides.

Y a-t-il des risques pour la santé ?

Certes, les régimes draconiens sont plébiscités pour leur efficacité à court terme ; encore qu’il faille être en mesure de tenir le temps suffisant pour constater ses résultats. Mais le stress imposé à l’organisme est tel que mal administré, les régimes draconiens sont dangereux pour l’organisme.

Le tout premier concerne le déficit calorique. Un régime draconien est une diète extrêmement restrictive pouvant conduire à de nombreuses carences nutritionnelles s’il est maintenu sur une trop grande période. En dehors de la carence nutritionnelle, de nombreux autres dangers guettent les personnes qui s’adonnent à ce type de régime de façon inconsidérée. On peut notamment citer l’hypothyroïdie, le déséquilibre hormonal, le ralentissement du métabolisme, la perte musculaire, une fatigue importante et persistante, des sauts d’humeur, de la difficulté à maintenir sa concentration, etc.

TAGs :

Rédigé par Caroline

Je suis ravie de partager avec toi toutes mes astuces, mes domaines de prédilection sont vastes, je te propose mon grain de folie pour agrémenter tes journées.

Continuez la lecture dans la catégorie Santé

Pratiquer le yoga pour améliorer son bien-être

Pratiquer le yoga pour améliorer son bien-être

En effet, cette discipline millénaire originaire d'Inde est aujourd'hui très prisée pour ses nombreux bienfaits sur le corps et l'esprit. Dans cet article, nous allons explorer les bienfaits du yoga, comment débuter cette pratique chez soi, ainsi que les différents...

Des cas de rougeoles en Auvergne, Rhône Alpes et en Haute Savoie

Des cas de rougeoles en Auvergne, Rhône Alpes et en Haute Savoie

Le territoire connaît une recrudescence de la maladie. Des foyers ont été identifiés dans le Rhône, la Drôme, la Haute-Savoie. Plus de  cas ont été déclarés dans ces départements. D'après BFM TV Lyon, les cas de rougeole concernaient principalement des personnes non...

Le papillomavirus touche aussi les hommes

Le papillomavirus touche aussi les hommes

Les symptômes sont le plus souvent des boutons, une rougeur sur la peau, des verrues génitales ou cutanées. Le plus souvent bénin, le papillomavirus peut néanmoins provoquer des formes graves, des cancers. Cette maladie ne touche pas que les femmes, les hommes aussi...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This