Quelle est la différence à connaître entre la myopie et la presbytie ?

Partagez !

De nombreuses personnes sont touchées. Ils peuvent varier et apparaître à tout âge, peu importe le sexe. Parmi les troubles de la vision les plus connus, la myopie et la presbytie restent les plus courantes. La qualité de vie peut être affectée avec ces deux troubles handicapants. De nombreux symptômes peuvent alerter. Il est vraiment indispensable de consulter un spécialiste.

Qu’est-ce que la myopie ?

Elle se manifeste par une vision nette de près, mais floue de loin. La myopie n’est pas limitée à un certain âge contrairement à la presbytie. La myopie peut toucher tout le monde, même les enfants. Plus tôt elle sera diagnostiquée, c’est à dire dès l’enfance et plus elle va progresser au fil des années. La myopie chez les enfants est souvent due à la génétique. Les symptômes sont généralement un inconfort oculaire, des maux de tête, on se frotte les yeux constamment, on cherche à s’approcher au plus près de la télévision, du livre, on plisse les yeux. Il existe différents moyens de soigner la myopie. La correction se fait le plus souvent par le port de lunettes. L’opération au laser n’est conseillée qu’à partir d’un certain âge. Plus de 25 % des personnes deviennent malvoyantes après 60 ans.

La presbytie, un vieillissement naturel

Les images deviennent floues. La qualité de la vision est modifiée avec ce type de trouble oculaire. Les symptômes sont une difficulté à lire, la nécessité d’éloigner le livre pour voir plus net, une fatigue oculaire. Pour les personnes atteintes de presbytie, les lunettes adaptées sont incontournables. L’opération au laser se fait à partir de 40 ans. La myopie et la presbytie sont des troubles très courants. 

  • Ils touchent un grand nombre de personnes, le plus important est de savoir les diagnostiquer le plus tôt possible afin que le spécialiste puisse adapter le traitement. 
  • Bien que la myopie apparaisse très tôt dans l’enfance, la presbytie quant à elle se développe à un âge avancé. 

Les deux troubles peuvent toucher une personne en même temps. Avec la chirurgie, le patient peut retrouver jusqu’à 90 % de la vision. En France, la myopie touche 20 % d’enfants et 37 % d’adultes. La presbytie concerne plus de 40 % de la population.

Choisir des lunettes adaptées à la presbytie 

Si vous êtes diagnostiqué presbyte, vous devez impérativement porter des lunettes puisqu’elles vous aideront à améliorer votre vue. Plusieurs montures sont à envisager pour la presbytie, il y a par exemple celles avec un simple foyer. Vous aurez une seule correction sur l’ensemble du verre, mais elle sera définie lors d’un rendez-vous avec un ophtalmologue. 

Il est judicieux de faire contrôler sa vue régulièrement au moins une fois tous les mois pour être certain de ne pas entacher la vision. De plus, si vous utilisez des écrans tout au long de la journée, il est nécessaire d’être vigilant par rapport à ce suivi. Cet ophtalmologue pourra aussi vous proposer des verres de proximité. La vision sera nette de près et vous aurez une large vision intermédiaire jusqu’à deux mètres. 

Elles vous permettront de travailler sur un ordinateur ou encore de cuisiner et même de bricoler dans les meilleures conditions. Un spécialiste de la vue sera en mesure de vous proposer des verres progressifs, trois champs de vision seront au rendez-vous : de près en bas du verre, intermédiaire au centre et de loin en haut. Ces verres peuvent être idéaux pour toutes les personnes qui sont touchées par la presbytie et la myopie. 

Ne négligez pas les lentilles pour la presbytie

Si vous n’aimez pas les lunettes, vous pouvez les remplacer par des lentilles. Ces dernières demandent par contre un réel entretien et une bonne hygiène. Il faut par exemple bien se laver les mains avant de manipuler ces équipements puisque vous pourriez favoriser la prolifération des bactéries dans les yeux. 

Comme c’est le cas pour les lentilles, vous avez différentes propositions avec notamment des versions progressives. L’objectif premier est de corriger la vue que ce soit pour les myopes ou encore les presbytes. Si vous avez besoin d’informations à ce sujet, nous vous invitons à contacter un ophtalmologue

Sachez que vous pouvez faire contrôler votre vue chez votre opticien. Il possède généralement tout le matériel pour que vous puissiez voir si vos lunettes sont toujours à la bonne correction. Si ce n’est pas le cas, il faudra sans doute effectuer une mise à jour pour que votre vue ne se dégrade pas trop vite. 

Si vous ne souhaitez pas de lunettes ou encore de lentilles, vous pourrez suivre une chirurgie réfractive. Elle est compatible avec les presbytes. 


Partagez !

Laisser un commentaire