Portrait de Patrick Legembre, chercheur à l’Inserm

L’avènement de la MedTech a favorisé le développement de la médecine humaine. Cependant, le maniement des technologies de pointe requiert un personnel très qualifié. Connaissez-vous le célèbre Patrick Legembre ? C’est éminent chercheur du 21ᵉ siècle qui s’est spécialisé dans plusieurs domaines. Retrouvez les détails concernant ses exploits dans les lignes qui vont suivre.

Le portrait de Patrick Legembre

Patrick Legembre est un célèbre scientifique né le 1er octobre 1974 à Bordeaux. Il a suivi des enseignements de qualité dans le lycée de Bordeaux à partir de 1985 jusqu’à 1992. Après 7 ans d’étude acharnée, il obtient son baccalauréat catégorie C avec mention. Après cela, il a passé un concours dans l’université de Bordeaux. Admis, il intègre la filière oncologue et immunologie.

Ses efforts n’ont pas été vains, car il a obtenu son master en 1998. Voulant gagner plus de savoir, il continue son cursus jusqu’à l’obtention de son doctorat en 2002. Après cela, il a suivi une formation postdoctorale avancée avec le professeur Marcus Peter aux États-Unis. Après quelques années de mise au point, il a gagné le statut de « professeur associé et chargé de recherche » au sein de l’INSERM.

La carrière professionnelle de Patrick Legembre

En 2015, Patrick Legembre effectue des recherches sur les récepteurs de mort désignée sous l’appellation CD95 (Fas) et le CD95L. Quelques années plus tard, il associe cette série de recherches avec celui du lupus érythémateux disséminé. Selon ses dires, le lupus est une autre forme de pathologie auto-immunitaire. Il se manifeste à travers l’inflammation de chronique de certains organes tels que le cœur, les poumons, les reins et l’estomac. Même si les symptômes paraissent minimes, le lupus ne doit pas être négligé. Chaque année, il engendre la mort de plusieurs patients.

Qu’est-ce que l’ISERM ?

Avant toute chose, l’ISERM n’est d’autres que l’acronyme désignant l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicales. Il a été fondé en 1964 afin de mener des recherches sur diverses maladies pathologiques. Pour cela, les spécialistes mènent des recherches sur l’immunologie du corps humain.

Le savoir-faire des professeurs chercheurs de l’ISERM

L’Institut National de la Santé et de la Recherche médicale tient un rôle très important dans la découverte des méthodes de diagnostic prénatal, le décodage des rouages du système HLA, la mise au point de la toute première fécondation in vitro dans le monde, la découverte du virus SIDA, la mise en place de la première radiothérapie contre le cancer et tant d’autres.

Grâce à ses exploits probants, l’ISERM a réussi à développer un partenariat durable avec d’autres enseignes. D’ailleurs, les recherches sur le virus SIDA ainsi que les hépatites B et C sont financées par l’ANRS. Ce fond est exclusivement dédié à l’achat de matériels de recherches scientifiques.
Actuellement, l’ISERM occupe une place très importante dans le domaine de la médecine humaine. C’est le premier laboratoire de recherche français qui s’est démarqué dans toute l’Europe. D’ailleurs, il occupe la 9e place en tant que meilleur institut international.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor