Culotte Gousset
Mode

Nous savons enfin pourquoi les culottes ont une petite poche ! 

C’est clairement un mystère, les culottes ont une petite poche. Que ce soit un string, un boxer ou encore un slip classique, ce petit détail est présent. Impossible d’utiliser une serviette hygiénique d’une autre manière et il n’est pas envisageable de transporter quelque chose. Alors, pourquoi les fabricants s’obstinent-ils à proposer une petite poche dans cette pièce de lingerie ? 

La fameuse protection des parties intimes !

Vous ne devez pas l’utiliser pour ranger un tampon ou pour fixer une serviette hygiénique, c’est en réalité une protection. Si vous regardez la lingerie des hommes, vous ne trouverez pas cette petite poche, car elle est exclusivement réservée à la gent féminine. Le vagin a tendance tout au long du cycle à sécréter des pertes que ce soit pendant l’ovulation, avant les règles ou après les menstruations. Vous savez sans doute que le vagin a un équilibre au même titre que votre flore intestinale et si elle est déstabilisée, vous êtes confronté à des dérèglements et même à des bactéries. 

La petite poche apporte une épaisseur supplémentaire à la culotte et cela permet de retenir toutes les sécrétions notamment pour ne pas tacher vos vêtements. Toutefois, elle agit comme une protection, votre vagin est ainsi à l’abri, cela évite la prolifération des champignons, des bactéries et donc des mycoses. Par exemple, il n’est pas forcément recommandé apparemment de ne pas porter une culotte avec des pantalons toujours à cause de cette flore vaginale. 

La petite poche cousue sur la culotte a même un nom !

Grâce à cette petite poche, vous pouvez porter par exemple de la dentelle soit qu’elle soit directement en contact avec votre vagin, cela évite les désagréments et le transport de certaines bactéries ou un réel inconfort. Cette petite poche baptisée Gousset est donc indispensable pour garantir une santé vaginale de qualité. Elle retient les sécrétions, elle évite le contact avec certains tissus un peu rêches comme le jean. 

Nous avons une autre barrière !

Si la petite poche dans les culottes est considérée comme une protection, sachez que vous avez une autre barrière et celle-ci est naturelle : les poils. Contrairement aux idées reçues, enlever ceux qui se trouvent à proximité du vagin ne représente pas la meilleure des idées. L’épilation ou l’utilisation des rasoirs a tendance à favoriser le développement de certaines bactéries et des cystites. De ce fait, avec les poils et la petite poche, votre vagin est tout à fait protégé par les agressions extérieures

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.