Blog d'actus pas comme les autres

Journal
Météo France

Météo : la France balayée par des vents violents

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Dès que les beaux jours arrivent, nos organismes sont naïvement contents car ils peuvent enfin se réchauffer avec les premiers rayons de soleil tant attendus et les manteaux et autres doudounes peuvent ingratement être remisés dans un placard. Néanmoins si le dicton stipule qu’après la pluie vient le beau temps, l’inverse est logiquement vrai. N’oublions pas que nous sommes encore en période hivernale jusqu’au 20 mars et que de mauvaises conditions météorologiques peuvent se manifester à nouveau.

Une vigilance orange

Et pour cause, un bulletin de Météo France nous prévient du passage d’une tempête surnommée Freya qui devrait s’abattre sur la partie ouest de l’hexagone pour ensuite se diriger sur le quart nord-est du pays dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 mars. Qui dit tempête, dit fortes rafales de vent, il convient donc de redoubler de vigilance en s’éloignant des zones susceptibles de présenter des risques de chute d’objets, d’arbres, de toiture, etc… 

Quarante-trois départements au nord et au nord-est risquent d’être touchés et ont été décrétés en vigilance orange, ce qui correspond à un niveau d’alerte de 3 sur 4. Météo France recommande ainsi d’être très vigilant, de rester à l’écoute de l’évolution de la situation et de suivre scrupuleusement les conseils de sécurité des pouvoirs publics.

Des vents forts

Venant des îles britanniques, l’arrivée de Freya sur la pointe de la Bretagne a permis d’enregistrer des rafales de vent atteignant les 150 km/h qui continuent à souffler à une vitesse importante de 100 km/h dans les terres. Le littoral atlantique est touché par de fortes vagues qu’il ne faut surtout pas chercher à contempler; les accidents mortels étant fréquemment causés par ce type de comportement inconscient. La nature n’est pas que belle, elle peut également se révéler extrêmement dangereuse !

Des transports perturbés

Qui dit conditions météorologiques difficiles, dit conditions de transport difficiles : au fur et à mesure de l’évolution de la perturbation, la SNCF prévoit la suppression de certaines de liaisons de TER dans l’est, ainsi que sur les réseaux L et P du transilien et RER C, dont les voies ont été encombrées par des chutes d’arbres. D’autres liaisons TER et TGV ont subi quelques retards dans un souci de précaution et de sécurité.

La vigilance s’impose bien évidemment sur les routes et autoroutes sur lesquelles de subites et fortes rafales de vent sont souvent la cause de multiples accidents. Il est donc recommandé d’éviter si possible de prendre la route lors de cet épisode, ou bien de réduire sa vitesse afin d’être constamment en mesure de pouvoir contrôler un éventuel écart de son véhicule.

Enfin, de nombreux foyers ont été soumis à une rupture de courant électrique, notamment dans les Pays-de-la-Loire, mais également dans la Sarthe et dans le Berry. De nombreux salariés d’ERDF sont à l’oeuvre pour réparer les dégâts occasionnés le plus rapidement possible et ce, avant la tombée de la nuit.

Météo : la France balayée par des vents violents
3 (60%) 8 vote[s]

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Jennifer

Jennifer

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Laisser un commentaire