Greffe
Santé

Les avantages de la transplantation de cheveux

Le déplacement des cheveux est une intervention chirurgicale qui utilise l’innovation de l’assemblage miniature pour enlever vos follicules pileux. Ces follicules extrudés sont intégrés dans les territoires de votre cuir chevelu qui deviennent chauves ou qui présentent une calvitie.

Comment se fait la micropigmentation capillaire ?

Face à un problème d’alopécie, en règle générale, le traitement vedette est la greffe de cheveux. Cependant, elle ne peut pas toujours être appliquée. Cela dépend beaucoup de chaque patient et de la quantité de cheveux qu’il possède, car il arrive qu’ils aient à peine la densité suffisante pour être transplantés. Pour ces cas, il existe d’autres solutions comme la micropigmentation capillaire. En savoir plus sur la micro hair technique.

Cette technique consiste à injecter des pigments naturels sous la peau du cuir chevelu, dans les zones atteintes d’alopécie et où la perte est irréversible. Normalement, ces patients ne sont pas de bons candidats pour une greffe de cheveux à Madrid. Il s’agit d’une méthode exclusive et innovante qui permet de simuler l’apparence des cheveux rasés en phase de croissance ou de créer un effet optique de plus grande densité capillaire. Le docteur Antonio Burgos réalise cette procédure en trois étapes :

Les étapes de la micropigmentation capillaire, comment se fait-elle ?

Conception et préparation

La première chose que fait le spécialiste est une étude préliminaire des besoins et de la physiologie du patient. On détermine alors la zone à traiter et la ligne frontale souhaitée, en tenant compte des caractéristiques de la personne à traiter.

Choix du pigment (couleur des cheveux et de la peau du patient)

Une fois le dessin choisi, on sélectionne le type de pigment à utiliser, la couleur et le nombre de follicules à couvrir. Tout cela dépendra de la teinte du poil et des caractéristiques de la peau du patient. C’est un matériau non irritant, il n’est pas phototoxique ni photosensibilisant, mais il est bioabsorbable, c’est-à-dire que les encres se diluent dans la peau. Par conséquent, après un certain temps, l’intensité qui était visible au début du processus disparaît, il sera donc nécessaire d’appliquer de nouvelles retouches.

Tatouage de la zone à traiter

Avec le dessin et le pigment déjà préparés, le médecin peut commencer le traitement. Pour les cas d’alopécie totale irréversible, environ trois séances sont généralement nécessaires, en fonction des besoins de la personne qui subit la micropigmentation capillaire. Dans la première, la ligne frontale des cheveux est mise en évidence, avec une couleur plus claire pour donner une image plus naturelle. Une anesthésie locale est toujours utilisée, car chaque séance dure entre deux et quatre heures. Après quelques jours, la deuxième phase est mise en œuvre, dans laquelle la couleur est intensifiée afin d’obtenir l’illusion optique d’une plus grande densité de cheveux. En fonction du nombre de follicules à couvrir et du résultat souhaité, une troisième intervention sera effectuée.

Comment cela se fait-il ? Dermographe

L’outil utilisé par le Dr Antonio Burgos est le dermographe, qui introduit les pigments dans la partie supérieure du derme au moyen d’un module comportant plusieurs aiguilles.

Qu’est-ce que la micropigmentation capillaire ?

La micropigmentation capillaire est une technique qui utilise l’implantation de pigments pour simuler l’apparence de cheveux naissants chez les personnes atteintes d’alopécie. L’aspect qui en résulte est celui de cheveux rasés, avec une plus grande densité et en phase de croissance.

À qui s’adresse la micropigmentation ?

Bien que, comme nous l’avons déjà mentionné, la micropigmentation capillaire soit devenue un complément à la chirurgie capillaire, cette procédure est principalement indiquée pour les personnes qui souffrent d’alopécie et pour lesquelles la greffe de cheveux n’est pas la solution.

L’opération de greffe de cheveux ne peut être réalisée que lorsque le patient dispose d’une zone donneuse suffisamment abondante pour obtenir les follicules nécessaires au repeuplement de la zone receveuse. Il arrive que le cuir chevelu d’une personne ne soit pas suffisant, auquel cas des cheveux provenant d’autres zones du corps, comme la barbe ou la poitrine, peuvent être utilisés, mais si ces zones n’offrent pas non plus suffisamment d’unités folliculaires, le patient ne peut être considéré comme un candidat valable pour une greffe de cheveux.

Dans ce type de circonstances, opter pour la micropigmentation capillaire peut être l’option la plus confortable et la plus efficace. Il s’agit d’une technique spécialement destinée aux patients souffrants d’alopécie irréversible qui ne peut être résolue par la chirurgie capillaire, car elle offre un effet capillaire beaucoup plus dense et naturel, bien que l’effet soit bien meilleur lorsque le cuir chevelu est rasé.

Même en tenant compte de ce dernier point, cette procédure peut être appliquée aussi bien aux hommes qu’aux femmes, et le résultat final est beaucoup plus naturel chez les jeunes, ce qui n’empêche pas les personnes âgées atteintes d’alopécie de recourir à cette technique.

En résumé, la micropigmentation capillaire est une technique très simple et indolore avec laquelle le patient obtient un aspect naturel de la chevelure et dont l’effet dure généralement environ deux ou trois ans sans subir de nouvelle retouche, bien que cela varie dans chaque cas. Il est également recommandé pour ceux qui veulent dissimuler les cicatrices d’autres traitements capillaires, d’accidents ou de blessures.

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !