Actualités

Le reconfinement est-il évitable avant Noël ?

La crise sanitaire que traverse la population mondiale est loin d’être terminée. Si l’été avait redonné le sourire à un grand nombre, le Covid-19 est bel et bien toujours présent dans notre pays, et partout ailleurs dans le monde. Alors qu’un grand nombre de départements va être soumis au couvre-feu, un risque de reconfinement avant Noël est-il envisageable ?

Un nombre de nouveau cas record enregistré en France

L’île de France et certaines grandes villes ont dû se plier à un couvre-feu actif de 21 h à 6 h du matin. Les bars, restaurants, cinéma et théâtre doivent fermer leurs portes pour la soirée et la nuit et chaque habitant doit être chez lui dans ce laps de temps, sauf s’il détient une dérogation liée à son travail par exemple. Le conseil scientifique a opté pour cette méthode pour essayer d’endiguer la seconde vague qui pourrait mettre à genoux nos hôpitaux. En France, 40 000 nouveaux cas positifs ont été enregistrés le 22 octobre, soit un record, en une seule journée. Bien sûr, il faut prendre en compte que nous testons beaucoup plus aujourd’hui que lors de la première vague. Il est donc normal d’atteindre un nombre de cas positif plus important. Ce qu’il faut analyser est l’état dans lequel sont ces cas positifs. Un grand nombre de personnes sont asymptomatiques et ils ne rencontreront aucun problème de santé. Le personnel soignant est déjà à bout et il faut les préserver, c’est pour cela que 54 nouveaux départements et un territoire d’outre-mer vont également être soumis au couvre-feu.

D’autres pays européens se reconfinent déjà

Le couvre-feu est une méthode qui peut fonctionner puisque l’on peut éviter une consommation de boissons alcoolisées qui pourraient compromettre la mise en action des gestes barrières. Mais il est encore trop tôt pour savoir si cela va être suffisamment efficace pour ralentir la propagation du virus, et donc de potentielles personnes qui pourraient être admises en réanimation à l’hôpital. Il est bien question de cela, préserver nos hôpitaux et leur permettre de gérer leurs patients correctement. L’ombre d’un reconfinement plane sur la France surtout que d’autres pays sont en train de l’appliquer à nouveau.

L’Irlande a décidé de se reconfiner mercredi 21 octobre pour une durée de six semaines dans l’espoir de préserver les fêtes de Noël certainement. Le Pays de Galles va également être confiné pour une durée de 15 jours. L’inquiétude est grande dans d’autres pays comme l’Espagne qui pourraient subir un nouveau reconfinement prochainement. Le conseil scientifique français veut essayer d’éviter cette solution afin de préserver l’économie française surtout à l’approche des fêtes de fin d’année. Il faut espérer que le confinement puisse être évité, mais, si les chiffres ne s’améliorent pas dans les jours qui viennent, il faudra malheureusement y faire face à nouveau. Les entreprises et collectivités françaises n’auraient-elles pas dû garder un grand nombre de travailleurs en télétravail quand cela est possible ?

L’avenir nous dira si les choix du gouvernement au fil des mois ont été judicieux et si le second reconfinement tant redouté et qui pourrait détruire bon nombre d’entreprises peut être évité.

Avec mon petit grain de folie, je m'intéresse à tous les sujets, car j'ai une soif de connaissances. Je n'ai pas un domaine de prédilection, je partage ce qui me plaît le plus et ce qui peut t'intéresser. Aller, viens avec moi !