L’Auriculotherapie, tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie

L’auriculothérapie est un système particulier d’acupuncture. Comme l’acupuncture, elle est utilisée dans la pratique de la médecine fondée sur des preuves scientifiques. L’utilisation de la thérapie a été facilitée par le travail du médecin français Paul Nogier (1908-1996). Il a objectivement prouvé la présence de points bioactifs sur les oreilles et étudié leurs possibilités thérapeutiques. En quoi consiste l’auriculothérapie et comment fonctionne-t-elle ?

L’auriculothérapie : qu’est-ce que c’est ?

L’auriculothérapie consiste à piquer des oreilles en des points très précis. Contrairement à l’acupuncture, elle ne se situe pas dans les philosophies asiatiques énergétiques. Elle est dérivée de la neurologie et de la neuro-science. Des points particuliers de chaque oreille sont stimulés. Il existe 196 points par oreilles. Elle s’apparente à de l’acupuncture des oreilles. Elle intervient dans le traitement des problèmes physiques et psychologiques. Pour l’auriculothérapie, des aiguilles d’acupuncture conventionnelles et des micro-aiguilles sont utilisées. Le traitement a pour effets de :

  • soulager de la douleur ;
  • aider à éliminer les processus inflammatoires ;
  • renforcer l’immunité ;
  • soulager les spasmes des vaisseaux sanguins ;
  • améliorer la circulation sanguine ;
  • normaliser la pression artérielle ;
  • améliorer l’état du système nerveux ;
  • normaliser l’appétit et la digestion ;
  • faire perdre du poids et lutter contre l’obésité ;
  • améliorer le sommeil et la digestion ;
  • normaliser les niveaux hormonaux.

Fonctionnement et méthodes de traitement de l’auriculothérapie

Le pavillon auriculaire est considéré comme une partie très importante du corps humain. La raison en est que le pavillon auriculaire constitue un microsystème. Elle est capable de refléter tous les changements physiopathologiques des organes et viscères, des membres, du tronc, des tissus et des organes des sens. Lorsqu’un état pathologique se produit dans n’importe quelle partie du corps humain, cela se reflète dans l’oreille avec des réactions positives de caractère et des emplacements différents, spécifiques à chaque maladie.

Le traitement consiste à placer, après une asepsie rigoureuse, un matériau sphérique à surface lisse, qui peut être un petit cristal ou plus généralement des graines de moutarde fixées à la peau avec de petits morceaux de ruban adhésif, de manière à ce qu’elles exercent une pression sur les points auriculaires.

En pratique clinique, il a été constaté qu’en stimulant un point auditif, nous pouvons rencontrer différentes manifestations ressenties par le patient, telles qu’une sensation de courant, de l’énergie circulant dans le corps, de la chaleur circulant dans le pavillon de l’oreille et reflétée dans des parties spécifiques du corps. Le patient doit stimuler les sphères plusieurs fois par jour, en évitant de mouiller et de déplacer le ruban. Les sphères ainsi placées peuvent rester pendant une période maximale de sept jours.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor