Daniel Leggeri à Kingersheim est mort, une triste nouvelle

Le vendredi 17 avril 2020, le maire de Kingersheim Daniel Leggeri âgé de 73 ans est décédé à l’hôpital de Charleville-Mézières des suites du Covid-19.

Allié politique de Jo Spiegel depuis fort longtemps, Daniel Leggeri s’était replié lors des dernières élections municipales. Le Maire faisait partie de la liste « Kingersheim ville qui rassemble », dirigée par Laurent Riche, élu au premier tour de scrutin.

Daniel Leggeri, fidèle de la commune

Daniel Leggeri, quatrième adjoint est né à Kingersheim et était « depuis toujours fidèle à la commune ». Retraité des Mines de potasse d’Alsace, il était chargé de l’urbanisme, du patrimoine, de l’accessibilité, des mobilités et des marchés publics. Daniel Leggeri vivait dans le quartier Dahlia avec son épouse.

Dans le texte de présentation figurant sur le site internet de la liste « Kingersheim ville qui rassemble », Daniel Leggeri se présentait ainsi : « Compagnon de route de Jo Spiegel de longue date, et avec le sentiment du travail accompli dans mon domaine de l’urbanisme, je vois ce dernier mandat au côté de Laurent Riche comme un engagement de transition, pour former des jeunes élus à comprendre les enjeux de la ville de demain, au rôle qui est le leur, et les placer en responsabilité. »

  • Contacté le vendredi dernier, Jo Spiegel l’allié politique de Daniel Leggeri indique que le défunt « faisait partie du premier cercle, de la première équipe qui, en 1983, a remporté la mairie de Kingersheim.
  • Depuis 1989, il a occupé des fonctions au sein de l’équipe municipale, soit aux services techniques – et en particulier dans le domaine de l’eau – soit dans le secteur de l’urbanisme.
  • C’est d’ailleurs l’un des élus qui était le plus compétent pour tout ce qui concerne l’aménagement du territoire ».

L’ancien maire de la Ville de Kingersheim ajoute que :

Daniel avait une intelligence énorme. Il était aussi d’une grande simplicité. Il avait également beaucoup de pragmatisme. Quand j’étais dans l’utopie, lui était dans le réel. C’est quelqu’un qui s’est épanoui au service du bien commun. Kingersheim lui doit vraiment beaucoup.

Aussi, il parait important d’ajouter que le directeur de Frontex, l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Fabrice Legger était le fils de Daniel Leggeri.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor