Coronavirus : quels sont les bienfaits de cette crise sanitaire sur l’environnement ?

La crise du coronavirus aussi appelée le COVID 19 est aujourd’hui au cœur de l’actualité. Les presses du monde entier ne cessent de publier des articles pour parler du nombre de victimes que cette pandémie fait, des nouveaux cas enregistrés et des mesures prises pour le contrer.

Cependant, peu sont ceux qui parlent des bienfaits de cette crise sanitaire sur l’environnement. Comme un éclaireur, le coronavirus vient mettre en lumière l’incompatibilité des activités humaines avec la santé de la terre. Ce petit bulletin d’informations vous présente les bienfaits de la crise du coronavirus sur l’environnement.

Les bienfaits du coronavirus sur la nature

Le coronavirus, un virus microscopique à l’origine d’une pandémie meurtrière, serait bon pour l’environnement ? En effet, d’après les constats, cette interrogation devient une affirmation. Oui, le coronavirus est bel et bien un répit pour l’environnement. Bien qu’ayant engendré de nombreuses pertes en vies humaines, ce virus semble pouvoir en sauver plus à l’avenir, rien qu’au regard de son impact sur l’environnement.

En effet, les restrictions imposées pour lutter contre la propagation du coronavirus, à savoir le confinement, la fermeture des usines, des ports et aéroports, n’ont eu que de bons résultats sur l’environnement. On assiste à une diminution significative, voire impressionnante de la pollution environnementale. Plus de nouveaux déchets plastiques sur les plages. Le 7ème continent est moins alimenté et sa croissance est retardée pendant ce temps de confinement. Les écosystèmes maritimes sont moins exposés à la pollution. Les émissions de gaz à effet de serre ont drastiquement diminué et une baisse notable des émissions de carbone est observée. En réponse, la qualité de l’air est devenue bien meilleure.

La Nasa confirme bien ce fait grâce à une étude effectuée du mois de janvier en février 2020 à Wuhan, l’origine géographique du coronavirus. Les résultats ont montré que les émissions de dioxyde d’azote, comparativement à la même période en 2019, ont diminué de 10 à 30 % dans cette région chinoise.

Les bienfaits du coronavirus sur les animaux

Cela va sans dire que quand la nature se sent bien, les animaux sont également en forme. En effet, le confinement instauré aux humains a fait sentir aux animaux qu’ils étaient à nouveau, maîtres de la nature. D’ailleurs, plusieurs animaux sauvages ont déjà été observés en pleine liberté dans les villes. C’est le cas d’un puma observé dans un lotissement au Chili, d’une civette traversant un passage piéton en Inde, de toute une famille de canards dans les rues de Paris, ou encore du sanglier en excursion dans les rues de Barcelone. Il faut noter que le milieu de vie de la faune est bien plus sain et sécurisé, car il n’y a plus de pollution ni de déforestation.

Il s’agit là des bienfaits de cette crise sanitaire, qui ne sont autres que les conséquences indirectes du COVID 19 sur l’environnement. Des bienfaits qui semblent être bien plus durables qu’on le pense.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor