Blog d'actus pas comme les autres

Journal
Chiens

Comment mettre un chien au régime ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Le surpoids chez un chien est un risque majeur qui peut affecter sa santé et son espérance de vie. Premièrement, cela entraîne l’obésité. Ensuite, à force de sous-estimer ou de négliger la prise en charge, cela peut vite exposer votre animal de compagnie à de nombreux problèmes de santé tels que les difficultés à se dépenser et à se déplacer, les maladies cardio-vasculaires, le diabète, etc. Il est donc important de faire maigrir son chien. Encore faut-il choisir un régime efficace et adapté. 

1- Se rendre chez un vétérinaire 

Comme chez les autres animaux à quatre pattes, on estime un chien en surpoids lorsque son poids excède 15 % de son poids optimal et un chien obèse, lorsque son poids excède 20 % de son poids optimal. À titre d’exemple, le poids optimal d’un Husky Sibérien est de 30 kg. Donc, il est en surpoids s’il a 34,5 kg et obèse s’il a plus de 36 kg. 

Bien évidemment, cette corpulence ne peut pas forcément être visible à l’œil nu, car certaines races peuvent avoir une allure grosse. Donc, l’idéal est de vous rendre chez un vétérinaire dès le moindre doute. Outre la précision et la fiabilité de la mesure du poids de votre chien chez un vétérinaire, il est également en mesure de vous dire si son surpoids est lié à un problème de santé ou à son alimentation. 

En effet, l’on peut constater deux origines du surpoids ou de l’obésité chez les chiens :

  • Les origines pathologiques – ils sont liés à des problèmes de santé du chien et nécessitent, en plus du régime alimentaire, un traitement adéquat ; 
  • Les origines liées aux apports et aux dépenses énergétiques – ils sont liés aux aliments trop riches en calories, aux quantités importantes de friandises, à la réduction des dépenses énergétiques (suite à une stérilisation ou à une diminution d’activité physique). 

2 – Déterminer le poids à perdre et le rythme d’amaigrissement

Pour faire maigrir efficacement son chien, il n’y a rien de plus efficace que de connaître son poids de départ. Renseignez-vous également sur son poids de santé auprès du vétérinaire et en déduisant le poids de départ et le poids de santé, vous obtiendrez le poids à perdre. Bien évidemment, le vétérinaire est en mesure de vous fournir ces informations. 

Ensuite, demandez également à ce professionnel de santé le rythme d’amaigrissement à suivre. En principe, l’on vous conseillera de faire perdre 1 % du poids de votre chien par semaine, mais cela peut aller jusqu’à une perte de 5 % du poids par mois selon la consultation de l’état de votre chien par le vétérinaire. Enfin, avant de choisir un régime, n’oubliez pas de peser régulièrement votre chien et de surveiller sa perte de poids à travers une prise de note. 

3 – Faire maigrir un chien : quel régime ? 

À partir des calculs énoncés ci-dessus, le vétérinaire va pouvoir définir la ration quotidienne des aliments de votre chien. Vous allez devoir utiliser un verre doseur pour respecter cette dose à chaque repas ou un distributeur comme ceux de ce site web. Vous devrez également noter les friandises données à votre chien. Si c’est nécessaire, n’hésitez pas à prévenir votre entourage de l’importance de son régime pour sa santé et son bien-être. 

Certes, il est assez difficile de céder aux demandes gourmandes d’un chien lorsqu’on est habitué à le gâter. C’est pourquoi il est souvent recommandé d’opter pour des friandises saines telles que des légumes râpés et mélangés à sa nourriture, des pommes et des bananes. Toutefois, la modération doit être le maître mot !

Pour information, le régime doit être riche en fibres, mais pauvre en gras. Ce qui va lui donner une sensation de satiété. Vous pouvez facilement trouver sur le marché des croquettes « de régime » pour chien. Vous n’avez plus qu’à vérifier les instructions sur le paquet pour respecter la ration recommandée par le vétérinaire. 

Dans certains cas, le vétérinaire peut prescrire un régime métabolique. C’est plus complexe, car il s’agit ici de nourrir les gènes qui vont améliorer le métabolisme de votre chien. Cela permet de faire brûler les calories au chien. Rappelons-le, seul l’avis d’un vétérinaire doit être pris en compte.

4 – Suivre un programme d’exercices

L’activité physique est également importante pour faire perdre du poids à un chien en surpoids ou obèse. Toutefois, il faut faire attention à la transition. Ce n’est pas parce qu’il faut le faire maigrir que vous allez le forcer à doubler, voire tripler ses efforts physiques. Cela ne fait que provoquer des douleurs articulaires ou des blessures. 

Commencez par lui faire chercher sa nourriture au coin opposé d’une pièce. Offrez-lui des jeux ludiques tels qu’une balle sur le sol. C’est conseillé si le chien est sédentaire. Ensuite, commencez par le faire promener petit à petit en prenant note de son rythme et en augmentant la fréquence, l’intensité et la durée de ses activités physiques. 

Par exemple, vous pouvez vous balader avec lui pendant 5 minutes la première semaine du régime, 10 minutes la deuxième semaine, 15 minutes la troisième semaine et ainsi de suite. Aussi, vous pouvez choisir la marche la première semaine, la natation la deuxième semaine et les jouets la troisième semaine.

Le plus important, c’est d’être patient et de ne pas briser les étapes et les rythmes d’amaigrissement recommandés par le vétérinaire. N’oubliez pas non plus l’encouragement, la récompense et les caresses pour que votre chien puisse se motiver dans sa perte de poids.

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Jennifer

Jennifer

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !

Laisser un commentaire