Calendrier scolaire : et si les vacances d’été étaient annulées ?

Le Covid-19 pourrait avoir des conséquences plus étendues que le confinement actuel et les différentes mesures mises en place par le gouvernement. Il pourrait notamment dérégler le calendrier scolaire auquel nous sommes tous habitués depuis de nombreuses années. Découvrez dès maintenant ce que l’on sait des changements possibles et l’influence que cela pourrait avoir dans d’autres secteurs.

Le Covid-19 met-il en péril les vacances de nos enfants ?

Depuis lundi 16 mars 2020, les établissements scolaires sont fermés. Pendant que les élèves (et leurs parents) découvrent les joies de l’école à la maison, certains se demandent si les vacances scolaires auront bien lieu. En effet, étudier depuis chez soi ne garantit pas le même enseignement qu’en présence d’un professeur. Il serait donc dommageable pour les élèves de passer à côté de certaines notions, pourtant nécessaires en classe supérieure.

Des questions se posent aussi autour des traditionnels examens de fin d’année, comme le bac et le brevet. Si des concours et des examens d’écoles supérieures qui devaient se dérouler le 5 avril prochain sont d’ores et déjà repoussés, d’autres sont attendus le 20 avril et pourraient eux aussi être reportés. Le bac et le brevet sont pour le moment maintenus, mais pourraient avoir lieu durant les dates des habituelles vacances d’été, si la situation face au coronavirus devait elle aussi durer plus longtemps.

Quelles conséquences sur le quotidien des Français ?

Si la décision de repousser les examens courant juillet, ou les vacances scolaires pour récupérer les enseignements manqués par exemple devait être prise, l’impact serait assez conséquent pour les Français de plusieurs secteurs. Outre les familles qui devraient entièrement revoir leur organisation, les salariés ayant déjà décidé de leurs dates de vacances et effectuer leurs réservations seraient eux aussi impactés.

Les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie, de l’hébergement, les restaurateurs et autres activités événementielles en subiraient eux aussi les conséquences. Tout cela devra donc être pris en compte lorsque la question d’un éventuel report des vacances scolaires d’été devra être posée.

Si l’économie dans ces secteurs est actuellement durement touchée par les conséquences du Covid-19, il serait particulièrement malvenu de créer nous-mêmes de nouveaux problèmes. Dans un même temps, les connaissances perdues pourraient être désastreuses pour chaque élève, et les examens doivent avoir lieu. La tâche qui s’annonce pour le ministre de l’Éducation Nationale s’annonce donc bien compliquée et ne pourra pas satisfaire tout le monde.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laissez un commentaire :

© 2018 All rights reserved

Thème conçu avec Elementor