Fibres
Actualités

Alimentation riche en fibres : améliorez votre transit intestinal

Il vous est déjà certainement arrivé de ressentir des douleurs intestinales, voire des ballonnements. Cela suppose généralement des complications au niveau de votre transit intestinal. Pour être plus précis, il pourrait s’agir d’une carence en fibres due à votre alimentation. Quels sont le rôle et les avantages de ces fibres ? Dans quelle alimentation les trouver ?

Pourquoi consommer des fibres ?

Existant sous divers types, les fibres ont la particularité de résister à l’estomac et à l’intestin grêle. Pourtant, ne vous y trompez pas : elles n’en demeurent pas moins utiles. En effet, loin du rôle de simples nettoyants, les fibres trouvent leur réelle utilité au niveau du côlon. Lorsque vous accompagnez leur consommation d’une hydratation conséquente, les fibres vous aident à réguler votre transit intestinal. Un transit rapide entraîne une diarrhée, alors qu’un autre plus lent est un signe de constipation. Consommer des fibres contribue donc à trouver le juste milieu aussi bien pour votre transit que votre volume de selles.

Vous comprendrez que cet effet régulateur influe directement sur l’hydratation générale du corps et l’appétit. C’est simple : la diarrhée vous déshydrate alors qu’un transit plus modéré vous permet d’être rassasié. Par ailleurs, ces mêmes fibres contribuent au renforcement de votre système immunitaire en général, en nourrissant votre microbiote. Vos risques d’obésité, d’inflammation ou même d’exposition aux acariens n’en seront que fortement réduits.

Comme mentionné plus haut, les fibres se présentent sous diverses formes selon votre alimentation. C’est pourquoi, en plus d’en avoir une consommation quotidienne, il est préférable de ne pas se fixer sur une catégorie d’aliments en particulier.

Tomates

Quels sont les aliments où les trouver ?

Pour votre apport en fibres, vous avez le choix entre divers aliments, tous d’origine végétale. Ils peuvent être classés en quatre grandes catégories :

  • les fruits (cassis, pruneau, tomate, pomme, banane…) ;
  • les céréales (graines de coriandre, orge, pain complet…) ;
  • les légumes (laitue, carotte, chou…) ;
  • et les légumineuses (pois chiches, lentilles…).

Vous en trouverez également dans la cannelle, l’un des aliments les plus riches au monde en fibres.

Y a-t-il un réel dosage à respecter ?

Avant tout, notez que certaines fibres sont moins faciles à ingérer que d’autres, selon leur nature. Il convient donc de privilégier les aliments qui conviennent mieux à votre système digestif. Quant à la quantité, elle devra être moyenne. Un trop grand déficit entraîne des troubles sanitaires, dont le diabète II. En cas d’excès ? Le risque est de s’exposer (ironiquement) à des diarrhées et ballonnements. Adaptez donc progressivement votre organisme à ce type d’alimentation, pour un transit intestinal meilleur et un état sanitaire global plus satisfaisant.

Passionnée par le Web, je recherche sans cesse de nouvelles actualités pour vous les partager dans la joie et la bonne humeur. N'hésitez pas à commenter et à relayer !