Horloge coucou

Comment fonctionne une horloge coucou ?

Véritable objet antique, l’horloge coucou présente un style exceptionnel en raison de son « petit oiseau » qui sort communiquer l’heure. Ces équipements ont gardé la même structure de fabrication depuis leur première apparition. En réalité, il existe deux principaux types d’horloges coucou : celle qui est mécanique et celle à quartz. Pour en savoir un peu plus sur chacun d’eux, découvrez le fonctionnement d’une horloge coucou.

Fonctionnement d’une horloge coucou mécanique

L’horloge coucou mécanique a été fabriquée bien avant l’apparition de l’électricité. Elle est toujours dotée d’un pendule dont le balancement (à une alternance continue) assure le fonctionnement. Chaque mouvement de va-et-vient exécuté par le pendule du coucou correspond à une seconde. Ce dernier est entraîné par la force de gravité en raison de la présence des poids qui se trouvent en bas du pendule. Ces poids sont sur une chaîne entourant une roue, ce qui conduit aux mécanismes internes de l’horloge coucou mécanique. Ainsi, les poids font tourner les engrenages lorsqu’ils descendent, produisant le tic-tac et les sons de coucou.

En ce qui concerne le nombre de poids sur un mouvement mécanique, les horloges coucou musicales ont trois poids tandis que modèles non musicaux en possèdent deux. Sur un coucou musical comme non musical, le premier poids concerne le chronomètre l’horloge et le second régule le mouvement des oiseaux. Quant au troisième poids du coucou musical, il commande la boîte à musique.

Pour ce qui est du remontage, il faut dire que les poids descendent suivant son cycle de vie, allant de un à huit jours. Le coucou mécanique à mouvement journalier doit être remonté quotidiennement. Par contre, le coucou à mouvement de huit jours requiert un seul remontage par semaine.

Dans le cas des modèles musicaux, le cycle de vie influe également sur l’alternance des chansons jouées qui sont généralement deux. L’horloge musicale à mouvement d’un jour les alterne chaque demi-heure tandis que celle de huit jours les change par heure.

Fonctionnement d’une horloge coucou à quartz

Contrairement au coucou mécanique, le fonctionnement de l’horloge coucou à quartz (en savoir plus ici) est assuré par des piles qui alimentent la caisse de résonance et l’animation des coucous. Elle se révèle plus pratique en matière d’entretien, car ne nécessitant qu’un simple changement des piles. Tout comme les coucous mécaniques musicaux, il existe également des horloges coucou à quartz qui jouent de la musique.

Ces dernières intègrent le plus souvent une douzaine de mélodies qu’elles relayent chaque heure. Fonctionnant sur un système électronique, le coucou à quartz a l’avantage de disposer d’un capteur de luminosité. Cette fonctionnalité assure l’arrêt automatique de la sonnerie du coucou à quartz lorsque le logement se retrouve dans l’obscurité, donc généralement la nuit.

Par ailleurs, le mécanisme de sortie du coucou d’une horloge à mouvement mécanique diffère de celui du modèle à quartz. En effet, dans une horloge coucou mécanique, deux tuyaux en bois fins sont accrochés à deux petits soufflets en bois des deux côtés de la pendule. Après l’activation du soufflet par le mouvement de l’horloge, l’air envahit les chambres, il y a donc entré et sortie de l’air des sifflets. Notez que la densité du coucou défend de la taille de la pendule, des tuyaux et des soufflets. Par contre, dans le cas du modèle à quartz, le mouvement et le son du coucou sont effectués de façon électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.