Tu t’es vu quand tu as bu ? Tu fais l’amour devant un commissariat

Alcool

L’alcool est malheureusement néfaste pour ton cerveau. Après quelques verres, tu réussis à perdre pied et tu peux te retrouver dans une situation assez insolite, voire stupide ou complètement pathétique. Aller, je te raconte l’histoire d’un couple de l’Essonne.

Rendez-vous 19 heures pour une partie de jambes en l’air

Parfois, terminer sa journée sur une actualité assez loufoque t’aide à envisager la soirée avec un peu plus de sérénité. Un homme de 39 ans et une jeune femme de 25 ans avaient apparemment passé la journée à boire de l’alcool. Les boissons peuvent être réjouissantes lorsque tu peux t’arrêter et garder le côté plaisant d’une dégustation. Il suffit parfois d’un bon vin pour rehausser les arômes d’un repas, mais plusieurs verres peuvent rapidement te propulser dans le caniveau. Ce couple d’origine polonaise avait donc terminé sa journée aux alentours de 19 heures sur les marches d’un commissariat.

Alcoolisés, ils ont un rapport sexuel sur les marches du commissariat

Selon le Parisien qui relate les faits, ils se trouvaient au poste de Juvisy-syr-Orge et les policiers ont pratiquement eu un porno à domicile. Sans doute impossible de trouver un refuge, une chambre d’hôtel ou une voiture pour les plus aventuriers, les Polonais ont décidé de consommer leur amour sur de vulgaires marches comme des lapins sans crainte et sans honte. Le confort ne devait pas être celui escompté, mais les protagonistes n’ont pas eu le temps, voire la possibilité de s’en rendre compte. Avec un taux de 2.56 g/l pour la jeune femme et 1.66 g/l pour ce monsieur, difficile de comprendre que les marches ne se transforment pas en un lit douillet et que la devanture d’un commissariat n’a pas le visuel d’un appartement cocooning. Ils étaient toutefois beaucoup plus proches de la cellule de dégrisement, un bien pour un mal finalement.

Une envie irrésistible de faire l’amour

Les policiers ont sans doute été stupéfaits à l’idée de croiser la route de ces deux protagonistes, l’homme avait tout de même le pantalon sur les genoux. Tu penses qu’ils étaient aux préliminaires, mais non, ils avaient largement commencé à consommer leur amour. Bien sûr, au vu de la quantité d’alcool dans le sang, les forces de l’ordre ont renoncé à les entendre, ils ont été envoyés directement dans une cellule de dégrisement. Pendant cette phase, ils auraient pu accorder leur violon, inventer une histoire ou encore démentir les faits, mais la réalité a été différente.

Le couple a reconnu qu’ils n’ont pas pu résister à l’envie de faire l’amour

Quand le désir te tient à bras le corps, il est souvent difficile de le repousser surtout lorsque l’alcool s’invite au programme. Une actualité idéale pour te rappeler que la consommation avec modération est la bienvenue. Même si cette news te fait sourire, n’oublie pas qu’ils se retrouveront devant la justice et si ce n’est pas la honte qui les déstabilise, ce sera peut-être l’amende.

Laisser un commentaire