Tu es jeune et les pratiques sexuelles classiques t’ennuient

Sexe

Cette première fois tant redoutée, cette boule au ventre, cette envie de décrocher la Lune, de découvrir le septième ciel. La sexualité est au départ très réjouissante, mais le format classique semble t’ennuyer au plus haut point. Une étude mentionne les nouvelles pratiques des 16/24 ans.

Les parties intimes s’invitent dans une discussion familiale

Il y a quelques années, le sujet de la sexualité était particulièrement sensible. Impossible d’engager une conversation en parlant d’érection, de pénétration ou encore d’éjaculation. Même la masturbation masculine était reléguée aux oubliettes par peur de choquer l’entourage. Aujourd’hui, toutes les discussions sont les bienvenues, les voiles ont été enlevés. Il n’est donc plus honteux d’évoquer les parties intimes lors d’un repas familial. Certes, tes invités seront sans doute mal à l’aise, mais ils peuvent toutefois se réconforter en apprenant quelques astuces.

Injecte un peu de piment dans ta vie pour la rendre incroyable

Les pratiques sexuelles ont donc largement évolué, autrefois, la femme était pratiquement soumise. Elle devait seulement suivre la cadence imposée par l’homme sans broncher et surtout sans évoquer son propre plaisir. Celui-ci n’avait absolument aucune importance. Aujourd’hui, certains hommes fonctionnent encore de la même façon, mais ils n’ont pas vraiment évolué, ils sont restés à l’âge de pierre. Si tu es un ou une adepte du missionnaire, sache que désormais tu peux acheter sans difficulté le kamasutra afin d’injecter un peu de piment dans ta vie. Si c’est pour faire l’amour de la même manière, dans la même pièce, toujours à la même heure et selon un procédé vieux comme Hérode, tu commences déjà à t’ennuyer alors que tu n’as pas enlevé un seul vêtement. A ce stade, tu es plutôt du genre :

Bon, quand il faut y aller, faut y aller

Les jeunes ont décidé de frapper le poing sur la table, car ils veulent de nouvelles pratiques sexuelles. Le Journal of Adolescent Health nous apprend que si le premier rapport sexuel est réglé à 16 ans, ils sont nombreux à goûter aux plaisirs du baiser deux ans auparavant. Ensuite, les choses sérieuses commencent à prendre de l’ampleur, car d’un côté nous avons les rapports vaginaux, mais le sexe oral a pu gagner quelques places dans le cœur des Français. Deux informations sont à prendre en compte :

  • Une femme sur dix avait recours à la pratique anale dans les années 90
  • Une femme sur cinq a adopté ce type de relation aujourd’hui

Bien sûr, avec ces nouvelles pratiques sexuelles, les cours qui ont notamment pour objectif d’enseigner quelques données aux adolescents ne sont plus du tout à la page. Ils avaient déjà du mal à combler leurs attentes il y a quelques années. Aujourd’hui, ils sont pratiquement démodés. De plus, les jeunes veulent de nouvelles expériences, tu souhaites donc que l’on te parle de positions sexuelles, plaisirs, positions tout en posant la question comment on fait ?

Oublie les films pornographiques pour ton éducation sexuelle

Tu te demandes sans doute pourquoi ces pratiques ont évolué ces dernières années. La réponse est assez simple. Les jeunes ont un accès sans aucune limite à des programmes, des vidéos, des photos… Si autrefois, ils tentaient d’optimiser leur éducation avec les films pornographiques de Canal+, cette solution a été remplacée par un autre concept. En effet, il suffit de dégainer quelques mots sur un moteur de recherche pour avoir une flopée de contenus à consommer sans modération dans la seconde. Malheureusement, tu te doutes que les ravages sont importants, car ils sont nombreux à avoir des idées reçues sur la sexualité. Parfois, la simplicité est la meilleure solution.

Laisser un commentaire